Forum régional sur l’agrobiopole du Bas-Saint-Laurent

La Pocatière (Québec), 19 novembre 2002 – Le Centre de développement bioalimentaire du Québec (CDBQ) et ses partenaires régionaux ont convié les intervenants-clés des secteurs agroalimentaire, agroenvironnemental et agroforestier à un forum régional qui s’est tenu au Centre communautaire de Saint-Alexandre, dans le Kamouraska.

Près de 150 personnes ont répondu favorablement à cette invitation, qui vise principalement à établir les bases d’une stratégie régionale d’innovation technologique dans les domaines précités en mobilisant à la fois promoteurs de projets, centres d’expertises, institutions de formation, producteurs, transformateurs et organismes publics ou parapublics autour du concept d’une agrobiopole. On entend ainsi conjuguer l’économie du savoir avec le développement durable en des secteurs d’activités économiques souvent considérés comme traditionnels. Rappelons que selon les données du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), le seul secteur du bioalimentaire est directement responsable d’environ 11 % du produit intérieur brut (PIB) régional et qu’il fournit de l’emploi à plus de

14 000 personnes.

Mme Solange Charest, secrétaire d’État à la Recherche, à la Science et à la Technologie et aussi déléguée régionale du Bas-Saint-Laurent, ouvrira la rencontre, qui sera animée par Mme Hélène Raymond, animatrice de la populaire émission « D’un soleil à l’autre » diffusée sur les ondes de la radio de Radio-Canada.

Lors de ce forum, il sera question, entre autres, de préciser les orientations de cette stratégie, des projets structurants ayant déjà été identifiés et de ceux à venir, du positionnement du Bas-Saint-Laurent en tant que « verte région » et des rôles des partenaires associés au sein de cette nouvelle proposition de technopole régionale.

Il s’agit donc d’un exercice majeur de concertation pour la mise en place d’un réseau de collaboration susceptible de générer des investissements publics et privés significatifs, d’augmenter la valeur ajoutée et de diversifier les productions dans les secteurs visés, de favoriser la création d’emplois et d’harmoniser les relations entre les usagers des territoires des collectivités rurales de la région.

La tenue de cette activité est rendue possible entre autres grâce à l’appui du Conseil régional de concertation et de développement (CRCD) du Bas-Saint-Laurent, de Développement économique Canada (DEC), de la Capital Financière Agricole et à tous les autres partenaires régionaux qui, depuis plus d’un an, ont été associés à cet exercice de planification stratégique.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Conseil régional de concertation et de développement du Bas-Saint-Laurent (CRCD)

http://www.bas-saint-laurent.org/crcd

Développement économique Canada

http://www.dec-ced.gc.ca/

Ministre de la Recherche, de la Science et de la Technologie

http://www.mrst.gouv.qc.ca

Commentaires