France : Le ministre de l’Agriculture au secours de l’élevage de montagne

Clermont-Ferrand (France), 3 octobre 2002 – Le ministre de l’agriculture, Hervé Gaymard, a assuré les éleveurs des zones de montagne qu’ils continueraient à bénéficier de la prime au maintien des systèmes d’élevage extensifs (PMSEE), soumise toutefois à une nouvelle forme d’attribution.

La fin de cette prime, plus communément appelée « prime à l’herbe », est programmée par Bruxelles pour avril 2003. Il s’agissait d’une mesure compensatoire des handicaps naturels de montagne, aide essentielle à l’économie agricole du Massif central.

Hervé Gaymard en a fermement affirmé le maintien lors des assises de la montagne tenues à Clermont-Ferrand en marge du 11e sommet de l’élevage.

Le nouveau dispositif, qui sera simplifié, devrait permettre selon lui une revalorisation du montant de la prime de 70% « malgré la rigueur budgétaire et les difficultés communautaires », a-t-il tenu à préciser.

Sous l’appellation de prime herbagère agro-environnementale (PAHE), ce nouveau dispositif sera mis en oeuvre dès 2003 et globalement la prime sera augmentée de 40 millions d’euros.

Sur le deuxième dossier sensible, celui de l’indemnité compensatoire des handicaps naturels (ICHN), Hervé Gaymard a critiqué l’action de son prédécesseur: « Quand je suis arrivé, j’ai hérité de mesures annoncées mais non financées. Il manquait 30 millions d’euros pour que cette mesure soit reconduite à l’identique en 2003 ».

Source : AP

Commentaires