La revue des céréales et des graines oléagineuses de septembre 2004

Ottawa (Ontario), 19 novembre 2004 – En octobre, le prix à terme du soya à la bourse de Chicago a fléchi en raison d’une récolte très abondante aux États-Unis et de prévisions de récoltes records au Brésil. Les prix se sont redressés par la suite, triple effet d’une forte demande sur le marché, de la dévalorisation du dollar américain et de la lenteur des livraisons agricoles. Sur le marché à terme, le maïs s’échangeait à près de 2,05 dollars américains le boisseau, subissant ainsi la pression des estimations officielles de production. Le marché était soutenu par de modestes livraisons et par le mouvement du dollar.

À la bourse de Winnipeg, le prix à terme du canola a baissé en raison des prévisions économiques peu optimistes pour le soya et les oléagineux, de l’appréciation du dollar canadien et de l’abondance de la récolte de colza en Europe. Au milieu du mois, les prix à échéance la plus proche ont glissé sous la barre des 300 $ la tonne métrique. Ils ont ensuite repris grâce à la montée du prix du soya à la bourse de Chicago, d’un bon volume de broyage et d’une récolte retardée avec la possibilité que de 10 % à 15 % du soya ne soit pas récolté dans les Prairies.

Il est maintenant possible de connaître les données du numéro de septembre 2004 de la Revue des céréales et des graines oléagineuses. L’information comprend des données sur la production, les stocks, les prix, la transformation intérieure, les exportations, les livraisons des agriculteurs et des analyses du bilan céréalier.

Ce numéro livre aussi des données supplémentaires sur les prix en 2003-2004.

Le rapport de situation d’octobre, qui présente un aperçu de la conjoncture actuelle du marché national et international, figure également dans le numéro de septembre de la Revue des céréales et des graines oléagineuses (22-007-XIB, 12 $ / 120 $) qui paraîtra sous peu.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada
http://www.statcan.ca/

Commentaires