Les États-Unis confiants de signer le Partenariat transpacifique

En visite à Singapour, le secrétaire d’Etat américain John Kerry a indiqué qu’un accord de Partenariat transpacifique (PTP) était presque conclu, trois jours après l’échec des négociations qui ont eu lieu la semaine dernière à Hawaï.

” Mes amis, c’est une occasion exceptionnelle pour l’Asie-Pacifique. Nous sommes près de boucler l’historique Partenariat transpacifique”, aurait déclaré John Kerry lors d’un discours dans une université de Singapour, selon le journal français La Tribune. ” La semaine dernière à Hawaï, nous avons bien progressé vers l’un des accords commerciaux les plus importants de l’histoire.

Les discussions s’étaient soldées par une impasse, vendredi dernier, les 12 pays concernés et représentent 40% du PIB mondial n’étant pas arrivés à une entente.
” Comme dans n’importe quelle négociation complexe (…), il reste des détails à régler “, a poursuivi le secrétaire d’État. ” Les États-Unis continueront de travailler avec leurs partenaires pour promouvoir un ordre stable et fondé sur des règles en Asie-Pacifique. Et le PTP va doper cet élan , a poursuivi John Kerry.

Washington milite pour ce partenariat commercial et économique entre les États-Unis et des pays riverains de l’Asie-Pacifique depuis 2009, une région prioritaire pour la politique étrangère du président Barack Obama.

L’administration Obama voudrait conclure les négociations commerciales avant que la campagne présidentielle de 2016 ne prenne son élan.

L’administration américaine a obtenu en juin du Congrès, dominé par des républicains favorables au libre échange, la procédure dite du “Trade Promotion Authority” (TPA) qui obligera le jour venu les parlementaires à se prononcer pour ou contre le texte de tout accord commercial, sans pouvoir l’amender.

Le PTP comprend des pays qui représentent environ 40% du PIB mondial dont les États-Unis, le Japon, le Canada, l’Australie, mais pas la Chine. Son but est d’alléger les barrières douanières et réglementaires ainsi qu’harmoniser les différentes législations pour faciliter les échanges.

Source: La Tribune

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires