Métro : augmentation du bénéfice

Montréal (Québec), 9 avril 2002 – Métro inc. a annoncé les résultats financiers du deuxième trimestre et du premier semestre de l’exercice financier 2001-2002.

Le bénéfice avant impôts pour le deuxième trimestre terminé le 16 mars 2002 a augmenté de 21,6 % pour atteindre 48,4 millions $ comparativement à 39,8 millions $ pour le même trimestre de l’exercice précédent. Le bénéfice net a augmenté de 2,6 % pour atteindre 31,5 millions $ comparativement à 30,7 millions $ l’an dernier. L’augmentation du bénéfice net du deuxième trimestre de 2002 aurait été de 27,5 % par rapport au trimestre correspondant de l’an dernier, si on exclut l’économie d’impôt de 6 millions $ enregistrée en 2001 suite aux réductions du taux d’imposition fédéral sur les impôts futurs. Le bénéfice net dilué par action du deuxième trimestre a été de 0,30 $, soit le même que celui de l’an dernier. En excluant l’économie d’impôt de 6 millions $, le bénéfice dilué par action du deuxième trimestre de 2001 aurait été de 0,24 $ et celui de 2002 représenterait une augmentation de 25 %.

Le bénéfice net du premier semestre de 2002 de 61,9 millions $ a augmenté de 11,7 % par rapport au bénéfice net de 55,4 millions $ de l’an dernier et de 25,3 %, si on exclut l’économie d’impôt de 6 millions $ en 2001. Le bénéfice net dilué par action du premier semestre a augmenté de 9,1 % pour se situer à 0,60 $ en comparaison de 0,55 $ pour le semestre de l’exercice précédent et de 22,4 % sans l’économie d’impôt de 6 millions $.

Le chiffre d’affaires de la Société a augmenté de 6,7 % au deuxième trimestre et de 7,4 % pour le premier semestre pour atteindre respectivement 1 121 millions $ et 2 347,7 millions $. Le programme continu d’investissement dans le réseau de détail ainsi que l’efficacité des programmes de mise en marché ont contribué largement à ces augmentations.

Au cours du premier semestre, la Société et les détaillants ont investi dans le réseau de détail 74,6 millions $, pour une augmentation brute de 349 500 pieds carrés. Des rénovations majeures et des agrandissements ont été complétés dans 17 magasins, tandis que 10 nouveaux magasins ont été construits.

Le bénéfice d’exploitation a augmenté pour le deuxième trimestre de 17,8 % pour se situer à 48,9 millions $, soit 4,4 % du chiffre d’affaires par rapport à 4 % en 2001. Pour le premier semestre, il a augmenté de 17,5 % se situant à 96,5 millions $, soit 4,1 % du chiffre d’affaires par rapport à 3,8 % l’année dernière. L’augmentation du chiffre d’affaires, l’amélioration continue de la productivité ainsi que les retombées favorables des investissements en technologies de l’information et de la centralisation des achats ont contribué à l’atteinte de ces résultats.

Les charges de financement ont diminué pour le deuxième trimestre de 70,6 % pour se situer à 0,5 million $ et de 51,6 % pour le premier semestre. Le coût moyen de financement a été de 2,7 % au deuxième trimestre et de 3,0 % pour le semestre.

La charge d’impôt du deuxième trimestre représente un taux d’imposition réel de 34,9 % par rapport à 22,9 % au même trimestre de l’exercice précédent ou 37,9 % en excluant l’économie de 6 millions $. Le taux d’imposition du premier semestre a été de 34,8 % comparativement à 29,9 % pour le semestre correspondant ou 37,5 % sans l’économie de 6 millions $. Ces diminutions de taux en 2002, sans l’économie de 6 millions $, s’expliquent principalement par une réduction du taux d’impôt fédéral.

Les flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation se sont élevés au deuxième trimestre et au premier semestre respectivement à 109,4 millions $ et 109,6 millions $ comparativement à 45,1 millions $ et 52 millions $ pour les périodes correspondantes de l’année précédente. Ces augmentations s’expliquent principalement par l’augmentation du bénéfice net et par la diminution des éléments hors caisse du fonds de roulement.

Le 9 avril 2002, le conseil d’administration a déclaré un dividende trimestriel de 0,055 $ par action à l’égard des actions subalternes catégorie A et des actions catégorie B, payable le 3 juin 2002, soit une hausse de 22,2 % par rapport au dividende déclaré au même trimestre de l’année précédente.

« La Société a réalisé, pour un 46e trimestre consécutif, une croissance de son bénéfice d’exploitation. Le maintien des programmes d’investissement et une mise en marché efficace ont contribué à ces résultats. La Société entend bien continuer à relever les défis afin de poursuivre sa croissance », de dire M. Pierre H. Lessard, président et chef de la direction.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Métro

http://www.metro.ca/

Commentaires