OMC : les grands exportateurs agricoles risquent de tout perdre

Bruxelles (États-Unis), 30 novembre 2005 – Les grands exportateurs agricoles risquent de perdre tous les avantages offerts par l’UE dans la négociation à l’OMC en conduisant le cycle de Doha à l’échec par leur refus de mettre eux-mêmes au pot, a affirmé à Bruxelles le commissaire européen au Commerce Peter Mandelson.

« S’ils continuent simplement à demander plus à l’Europe, sans verser eux-mêmes au pot, ce sont eux (et pas nous) qui risquent de détruire le cycle, et ils en sortiront sans rien », a lancé M. Mandelson au cours d’une séance plénière du Parlement européen.

« Il s’agit d’un cycle pour le développement, par pour les exportateurs agricoles, et les deux ne doivent pas être confondus », a-t-il expliqué.

« Permettez-moi d’être clair. Je n’ai pas l’intention de faire une nouvelle offre en agriculture », a martelé le principal négociateur européen, sans assortir ces propos de la moindre nuance.

« Le moment est venu pour les autres de faire un effort équivalent à celui que nous avons fait », a-t-il insisté.

Source : AFP

Commentaires