Promotion des viandes canadiennes au Japon

Tokyo (Japon), 31 juillet 2002 – Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief, est à Tokyo afin de promouvoir les viandes canadiennes et de faire en sorte que le drapeau canadien soit vu dans le monde entier comme le symbole par excellence de la qualité et de la salubrité des aliments.

Aujourd’hui, en collaboration avec des exportateurs canadiens de porc et de boeuf, M. Vanclief a profité de l’occasion que lui offrait l’industrie pour renforcer la réputation déjà solidement établie du Canada au Japon à titre de fournisseur de produits de viande d’excellente qualité. Au Japon, les produits de boeuf et de porc canadiens sont de plus en plus consommés, et l’industrie accentue ses efforts promotionnels afin de miser sur ce succès.

« Je suis heureux que le gouvernement du Canada appuie cette nouvelle initiative qui permettra de promouvoir la qualité et la salubrité des viandes canadiennes dans cet important marché, » a déclaré M. Vanclief.

Agriculture et Agroalimentaire Canada travaillera en collaboration avec des organisations industrielles à l’élaboration d’une nouvelle stratégie de promotion de la qualité des produits agroalimentaires canadiens. La stratégie visera à donner l’assurance aux consommateurs du Japon et du monde entier que lorsqu’ils achètent un produit canadien, ils achètent le meilleur produit qui soit.

« Le Japon est le partenaire outre-mer le plus important du Canada dans le secteur des produits alimentaires, a affirmé M. Vanclief. Ces efforts de commercialisation mettront à profit le partenariat de longue date entre le Canada et le Japon afin de fournir aux consommateurs japonais les aliments qui répondent aux plus hautes normes internationales de salubrité et de qualité. Le Canada et le Japon profiteront tous deux des retombées à mesure que leurs relations commerciales s’intensifieront, particulièrement dans le secteur japonais des viandes, où les produits de porc et de boeuf canadiens sont de plus en plus consommés. »

M. Vanclief a ajouté que ces efforts cadrent bien avec la stratégie internationale canadienne d’amélioration de l’image de marque et de développement des marchés. Cette stratégie vise à asseoir davantage la réputation du Canada grâce au leadership dont il fait preuve pour répondre aux demandes des consommateurs qui désirent des aliments sûrs, de grande qualité et produits dans le respect de l’environnement.

L’engagement pris pour aider les agriculteurs canadiens à soutenir la concurrence et à tirer parti des nouveaux débouchés sur le marché mondial est un élément majeur du Cadre stratégique pour l’agriculture (CSA), qui permettra de faire du Canada le chef de file mondial de la salubrité des aliments, de la protection de l’environnement et de l’innovation. Un élément clé de la nouvelle politique agricole vise à ce que le Canada demeure le meilleur au monde et de faire en sorte que les consommateurs du monde entier soient conscients de cette réputation. En juin dernier, le premier ministre Jean Chrétien et M. Vanclief ont annoncé un investissement fédéral de 5,2 milliards de dollars dans le secteur agricole et agroalimentaire canadien. Ce nouvel investissement à long terme permettra au secteur de s’adapter aux progrès rapides de la technologie, de soutenir la concurrence sur un marché alimentaire mondial de plus en plus complexe et de répondre aux demandes changeantes des consommateurs.

« Le boeuf et le porc canadiens répondent déjà à toutes les normes de salubrité, de qualité, de goût et de tendreté, a indiqué M. Vanclief. Grâce aux efforts concertés actuellement déployés au Canada pour mettre en oeuvre notre nouveau cadre stratégique, je suis convaincu que le boeuf et le porc canadiens excéderont facilement les normes mondiales et demeureront les meilleurs produits au monde. »

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires