Série de mesures pour l’industrie des pêches

Québec (Québec), 17 avril 2007 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable de la région duCentre-du-Québec et député de Richmond, M. Yvon Vallières, annonce une série de mesures évaluées à plus de 8,5 millions de dollars et visant à appuyer les pêcheurs et les transformateurs de l’industrie de la pêche. Cetteannonce constitue une réponse à plusieurs recommandations résultant destravaux de suivi du Forum québécois des partenaires des pêches.

Reconduction de mesures temporaires
Le ministre Yvon Vallières a reconduit les mesures temporaires adoptéesen 2006 pour venir en aide aux pêcheurs en difficulté et favoriser latransformation de la crevette pour la saison 2007. En résumé, la premièremesure consiste en un allègement temporaire qui permet aux entreprises depêche de différer le paiement des sommes dues en capital. La seconde mesureoffre aux pêcheurs un soutien financier qui prend la forme d’une prise encharge, par le gouvernement, d’une partie ou de la totalité des intérêts surles prêts. Enfin, la troisième intervention, destinée aux entreprises detransformation de la crevette, consiste à garantir, auprès d’une institutionfinancière, les crédits d’exploitation nécessaires au déroulement normal de laprochaine saison. Ces trois mesures sont estimées à plus de trois millions dedollars.

« Ces actions immédiates représentent la contribution du gouvernement duQuébec afin de permettre la saison de pêche 2007, et ce, d’ici la mise enplace de solutions durables qui pourront améliorer la compétitivité del’industrie à moyen et à long terme », a souligné le ministre Yvon Vallières.

Modernisation des équipements de transformation
Dans le but de contribuer à l’amélioration de la compétitivité et de larentabilité des entreprises du secteur de la première transformation desespèces dites traditionnelles (crevette, crabe, homard et poisson de fond), leministre annonce la mise en oeuvre d’un nouveau volet associé à un programmeexistant. Ce volet permettra d’offrir une subvention d’un montant maximal de500 000 dollars par entreprise pour l’achat d’équipement de transformation. Onévalue les coûts rattachés à ce programme à plus de 5,1 millions de dollars.

« Cette aide gouvernementale arrive à point pour les entreprises detransformation qui doivent investir dans des technologies permettantd’accroître leur rendement ou de diminuer les coûts unitaires de production »,a indiqué M. Yvon Vallières.

Modernisation des flottilles de pêche commerciale
Les flottilles de pêche aux crustacés éprouvent des problèmes derentabilité depuis les dernières années. Pour surmonter ce problème, ellesdoivent relever certains défis, dont la modernisation de leur entreprise envue d’accroître leur rendement. C’est dans cette perspective que le ministreannonce une aide financière de 448 500 dollars au Centre collégial detransfert de technologie des pêches de Grande-Rivière. Cette aide permettra lamise sur pied d’un service technologique en pêche consacré spécifiquement à larecherche et visant à optimiser le fonctionnement des flottilles de pêchecommerciale du golfe du Saint-Laurent.

Les travaux de recherche porteront particulièrement sur les aspects quitouchent l’amélioration des engins de capture ou des bateaux de pêche afin,notamment, d’aider les entreprises de pêche à accroître leur performance surle plan technologique et en matière environnementale de même qu’à réduireleurs coûts d’exploitation.

« Ce service permettra d’accompagner les entreprises de pêche et de lesaider à faire des choix judicieux et innovateurs qui garantiront la viabilitéde leurs activités », a précisé le ministre Yvon Vallières.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires