Traire les vaches une seule fois par jour : possible, selon des chercheurs

Paris (France), 10 décembre 2002 – La traite, l’un des travaux les plus contraignants dans l’élevage laitier, pourrait se faire une seule fois par jour sans poser de problèmes majeurs, selon des études menées par des chercheurs français.

Des essais ont en effet été menés sur un troupeau de vaches laitières par une équipe de chercheurs de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) et de l’Ecole nationale des d’ingénieurs des travaux agricolesde Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). Le verdict des scientifiques semble concluant : les vaches qui ne sont traites qu’une seule fois par jour – au lieu de deux – ne présentent aucun trouble sanitaire.

Certes, elles produisent 30 % de moins, mais leur lait est plus riche et elles ont en fin de lactation un poids vif supérieur et un meilleur état corporel, note l’INRA dans son dernier bulletin mensuel Presse Info (décembre). Cette pratique, note l’INRA, pourait trouver sa place dans un contexte de pénurie de main-d’oeuvre ou de quotas laitiers importants.

Les chercheurs restent toutefois prudents et soulignent qu’il serait préférable avant d’envisager la mise en place de cette traite unique d’étudier notamment son impact sur plusieurs lactations. Dans un premier temps, cette pratique pourrait être limitée à de courtes périodes sensibles, pour s’adapter aux quotas autorisés ou pour dégager du temps pour les travaux estivaux, relève l’INRA.

Source : AFP

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Institut national de la recherche agronomique (INRA)

http://www.corse.inra.fr/

Commentaires