Un bon programme pour la relève agricole

St-Hyacinthe (Québec), 7 novembre 2008 – Le ministre Lessard a rendu public un plan en faveur de la relève agricole. L’Union paysanne a pris le temps de le parcourir et donne un avis très favorable à ce plan qui vient compléter les autres structures de soutien au démarrage en faisant une place à une relève atypique.

Il est urgent de se rappeler que notre agriculture disparaît à la vitesse grand V et que l’ensemble des anciennes mesures n’ont même pas su freiner ce déclin. La Commission Pronovost a mis en lumière que notre agriculture était sclérosé et qu’il était nécessaire de la moderniser afin de répondre aux défis d’aujourd’hui et de demain.

L’Union paysanne observe que sur le terrain, l’agriculture qui séduit et trouve preneur jusque dans les écoles de formation est souvent biologique, relié au terroir ou à tout le moins différent du modèle en vigueur. Malheureusement, comme la Commission Pronovost l’a démontré il y a eu peu d’adaptation de la structure de financement agricole pour faciliter cette relève atypique et qui constituera le visage de l’agriculture de l’avenir, plus vivrière et consciente de son lien à l’environnement.

Donc ce tout nouveau plan en faveur de la relève constitue un pas dans la bonne direction et fait écho aux besoins réels de la relève. L’Union paysanne remarque, une fois de plus, que le ministre Lessard est bel et bien engagé à la suite du rapport Pronovost.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Union Paysanne
http://www.unionpaysanne.com/

Commentaires