Une autre démission à l’Union paysanne

Québec (Québec), 24 juillet 2002 – Autre secousse à l’Union paysanne, l’organisation qui prône une agriculture à dimension humaine: la démission du responsable de la région Chaudière-Appalaches.

Jean Gosselin, producteur maraîcher de Lévis, invoque des raisons personnelles et des relations difficiles avec Roméo Bouchard, le président de l’Union.

La démission de M. Gosselin, qui s’ajoute à celle de la représentante de la Montérégie, Catherine Goretta, s’inscrit également dans les divergences ayant ponctué le message public de l’organisation au lendemain de la publication du nouveau Règlement sur la réduction de la pollution d’origine agricole du ministre de l’Environnement, André Boisclair.

D’emblée, Mme Goretta avait perçu comme enjouée et complaisante la position exprimée par l’Union quant au nouveau règlement. Pour sa part, M. Gosselin estime que le débat, qui, par la suite, aurait dû permettre aux groupes de citoyens alliés à l’Union de s’exprimer auprès de la haute direction de l’organisation, n’a pas eu lieu. M. Gosselin conserve néanmoins sa carte de membre de l’Union paysanne.

M. Bouchard met cette démission sur le compte d’une crise de croissance que traverse son jeune regroupement.

Source : Presse Canadienne

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’Environnement du Québec

http://www.menv.gouv.qc.ca

Union Paysanne

http://www.unionpaysanne.com/

Commentaires