Une infection à la grippe H1N1 décelée dans un élevage de dindons ontarien

Ottawa (Ontario), 20 octobre 2009 – Une infection au virus de la grippe H1N1 a été décelée dans un élevage de dindons dans un poulailler ontarien.

La sécurité alimentaire n’est pas menacée. Aucun oiseau ou oeuf faisant partie de cet élevage n’est entré dans la chaîne alimentaire. Les modes de cuisson classiques détruisent le virus.

Selon les pratiques optimales, toutes les personnes concernées sont encouragées à prendre les mesures d’hygiène qui s’imposent et, en cas de symptômes de la grippe, elles doivent rester chez elles et éviter tout contact avec les animaux d’élevage. Les Ontariennes et Ontariens devraient se faire vacciner contre le virus H1N1 et la grippe saisonnière dès que les vaccins seront disponibles.

Selon les résultats des tests, la souche grippale isolée chez les dindons serait identique au virus H1N1 qui circule chez les humains depuis avril 2009.

Les bureaux de santé publique locaux contactent les personnes qui auraient pu côtoyer les animaux. Le ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales, le ministère de la Santé et des Soins de longue durée et le ministère du Travail continuent de suivre la situation et collaborent avec le producteur et ses employés.

Le producteur a mis volontairement les oiseaux infectés en quarantaine et instauré des mécanismes de contrôle des mouvements.

« Les virus grippaux comme celui-ci peuvent circuler parmi les oiseaux, les animaux d’élevage et les humains. Cette annonce sert à rappeler aux éleveurs qu’ils doivent prendre encore plus de précautions que d’habitude pour protéger leurs animaux et, par conséquent, les personnes qui les côtoient. » – Dr Deb Stark, vétérinaire en chef de l’Ontario

« Je suis persuadée que cet élevage ne pose aucune menace pour la santé publique. Je conseille vivement à toutes les personnes qui travaillent avec des animaux d’élevage de se protéger, elles et les animaux, en se faisant vacciner contre le virus H1N1. »– Dr Arlene King, médecin hygiéniste en chef

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture, de l’alimentation et des affaires rurales de l’Ontario
http://www.omafra.gov.on.ca/french/index.html

Commentaires