Activité-bénéfice de la Fondation de la faune du Québec pour la mise en valeur de la biodiversité des cours d’eau en milieu agricole

Québec (Québec), 30 mars 2005 – C’est le 29 mars à Québec, au Musée de la civilisation, que se tenait la première activité-bénéfice de la Fondation de la faune du Québec pour l’année 2005. Sous la présidence d’honneur de M. Laurent Pellerin, président général de l’Union des producteurs agricoles (UPA), près de 400 personnes, partenaires, commanditaires et donateurs étaient rassemblés dans le cadre de cet événement annuel.

Les revenus de la soirée s’élèvent à quelque 100 000 $. Les sommes recueillies seront investies dans des projets concrets visant la conservation de la biodiversité des cours d’eau et l’amélioration de la qualité des habitats fauniques en milieu agricole.

Outre l’UPA, les partenaires de la soirée étaient le ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec, Domtar, Desjardins Sécurité financière et La Financière agricole du Québec. D’autres commanditaires ont aussi contribué significativement à cette réussite, nommément le ministère du Développement économique et régional du Québec, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, les Fédérations des producteurs de lait, de volailles et d’oeufs de consommation du Québec, le Centre d’insémination artificielle du Québec, la Fédération des caisses Desjardins, le Groupe Génivar et Commonwealth Plywood.

« Nous sommes très heureux du succès de la soirée-bénéfice. Il est clair que de nombreux intervenants souhaitent que ce programme environnemental se concrétise », a déclaré le président-directeur général de la Fondation de la faune du Québec, M. Bernard Beaudin.

Pour l’UPA, ce projet s’inscrit parfaitement dans la foulée de toutes les actions agroenvironnementales entreprises depuis plus de 10 ans dans le secteur agricole. « Ce programme est une plus-value qui nous permettra d’obtenir des résultats concrets rapidement, l’horizon de réalisation étant de 5 ans. Qui plus est, il ralliera autour d’objectifs communs des intervenants de terrain des milieux agricole, municipal, environnemental, faunique et académique », a expliqué son président général, M. Laurent Pellerin.

À ce jour, une trentaine de projets ont été déposés et seront évalués à leur juste valeur. Allant de la végétalisation des berges à la création de frayères, les projets retenus favoriseront le développement de modèles durables d’aménagement agriculture/faune de petits et moyens cours d’eau, à l’échelle d’un bassin versant à prédominance agricole.

« Un programme qui cadre parfaitement dans toute politique de développement durable », d’exprimer de concert MM. Bernard Beaudin et Laurent Pellerin.

À noter que la Fondation de la faune du Québec tiendra sa deuxième activité-bénéfice 2005 à Montréal, le 16 mai prochain.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fondation de la faune du Québec
http://www.fondationdelafaune.qc.ca/

Union des producteurs agricoles (UPA)
http://www.upa.qc.ca/

Commentaires