Aide à l’industrie des champignons sauvages de Colombie-Britannique

Îles Reine-Charlotte (Colombie-Britannique), 29 janvier 2009 – Le gouvernement du Canada investit dans une nouvelle technologie qui permettra non seulement de créer d’autres débouchés pour le marché de l’emploi local, mais également d’accroître le potentiel commercial de la ressource des aliments sauvages. Le financement fédéral de 22 605 dollars permettra d’appuyer les efforts de la Haida Gwaii Local Foods Processing Cooperative afin de mettre au point la technologie nécessaire pour produire des chanterelles sauvages séchées.

« Le gouvernement du Canada est fier d’appuyer ce projet novateur, a déclaré M. John Duncan, secrétaire parlementaire au ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et député de Vancouver Island North, au nom de M. Gerry Ritz, ministre fédéral de l’Agriculture. L’adaptation de la technologie existante à la création d’un nouveau produit local de haute qualité offre des possibilités d’emploi et contribue à la viabilité à long terme de cette collectivité. »

La Haida Gwaii Local Foods Processing Cooperative s’affaire à créer de l’emploi aux îles Reine-Charlotte (Haida Gwaii) et veille à ce que la ressource des aliments sauvages soit exploitée de façon durable au profit des habitants de la région. La modernisation de la technologie existante permettra d’obtenir un produit final plus homogène et de s’assurer que l’on peut créer un produit de qualité en quantitité suffisante pour appuyer une entreprise commerciale.

« Ces fonds contribueront à la croissance d’une activité durable, a affirmé Mme Lynda Dixon, directrice générale et directrice de la coopérative, et elle a ajouté que cette annonce créera des possibilités d’emploi. Notre coopérative a été mise sur pied afin que nous tirions profit des ressources naturelles de Haida Gwaii tout en respectant des cycles de la nature. »

Le financement de ce projet provient du Programme pour l’avancement du secteur canadien de l’agriculture et de l’agroalimentaire (PASCAA) d’Agriculture et Agroalimentaire Canada et sa gestion est assurée par l’Investment Agriculture Foundation (IAF) de la C.-B. Grâce à des initiatives comme le PASCAA, le gouvernement encourage les industries agricoles et agroalimentaires à explorer de nouvelles possibilités tout en contribuant à assurer un environnement sain et à faire prospérer l’économie.La Haida Gwaii Local Foods Processing Cooperative a été incorporée en octobre 2005. L’objectif de cette coopérative est de créer des emplois dans la région des îles Reine-Charlotte (Haida Gwaii) et à veiller à ce que la ressource des aliments sauvages soit exploitée de façon durable au profit des habitants de la région. Cette coopérative compte 38 membres qui habitent tous à Haida Gwaii. Outre les membres qui font la récolte et la vente de champignons chanterelles à la coopérative, on compte jusqu’à 200 personnes qui se rendent à Haida Gwaii tous les ans pour participer à la récolte des champignons chanterelles. L’installation de séchage emploiera de quatre à six personnes dès qu’il sera fonctionnel.Au cours de la mise à l’essai de la technologie de déshydratation par micro-ondes (VMD) existante (utilisée pour les bleuets), il est devenu évident que l’adaptation serait nécessaire pour produire en quantité suffisante des champignons séchés de qualité.La coopérative a démontré l’existence de débouchés potentiels pour les chanterelles sauvages, en particulier sur le marché européen. Dès que la technologie VMD permettra d’obtenir ce produit en quantité suffisante, la coopérative établira un plan d’affaires et étudiera les possibilités d’application de cette technologie à de nouveaux produits. Dès qu’elle sera fonctionnelle, la coopérative sera en mesure de partager son expérience d’adaptation de la technologie existante à d’autres activités rurales à petite échelle et non liées à des produits de base particuliers.

Pour plus d’information sur le PASCAA, veuillez consulter le site www.agr.gc.ca/picaa. Pour en savoir davantage sur l’Investment Agriculture Foundation et ses programmes de financement, veuillez consulter le site www.iafbc.com.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires