CNH déclare un bénéfice net de 114 M$ pour le deuxième trimestre

Illinois (États-Unis), 27 juillet 2005 – CNH Global N.V. a annoncé un bénéfice net de 114 M$ pour le deuxième trimestre, comparativement à un bénéfice net de 83 M$ au deuxième trimestre 2004. Ces résultats comprennent des charges de restructuration,après impôts, de 4 M$ au deuxième trimestre 2005, contre 24 M$ au deuxièmetrimestre de l’exercice précédent. Le bénéfice par action après dilution aaugmenté de 36 % pour s’établir à 0,49 $, par rapport à 0,36 $ au deuxièmetrimestre 2004.

« Le bénéfice net a légèrement dépassé nos prévisions, en dépit de ladétérioration plus importante que prévue observée dans le secteur agricole del’Amérique latine, a déclaré M. Harold Boyanovsky, président et chef de ladirection de CNH. La hausse du coût des matériaux et une pénurie de certainsproduits clés ont pesé sur les résultats. Nous nous attendons à ce que cestendances influent également sur les résultats du deuxième semestre.

« Malgré tout, la solide croissance de l’équipement de construction acontribué à améliorer les résultats de CNH dans ce secteur; quant àCNH Capital, elle a continué à enregistrer une solide performance. »

Parmi les faits marquants du trimestre, citons :

– Des actions sur les prix menées dans toutes les régions ont permis à la société de se relever de l’augmentation des coûts des matériaux observée ce trimestre. Cette nouvelle a eu un effet particulièrement bénéfique sur les activités du secteur de l’équipement agricole et de construction en Europe, qui n’avait pas réussi à compenser les augmentations des coûts de matériaux au préalable. Cependant, la hausse des coûts des matériaux n’est pas aussi modérée que ce qu’avait prévu la société.

– Après en avoir reporté le lancement afin de garantir la qualité et la fiabilité de leurs produits, CNH a commencé a expédier sa nouvelle génération de chargeurs à direction à glissement et de chargeuses à chenille. La société anticipe des volumes plus importants pour les troisième et quatrième trimestres 2005.

– Au cours du trimestre, la dette nette des activités d’équipement a diminué de 726 M$.

– Les activités d’équipement de construction de CNH Case ont remporté un contrat de cinq ans octroyé par le gouvernement des Etats-Unis. Dans le cadre de ce contrat d’une valeur de 51 M$, Case fournira plus de 500 chargeuses pelleteuses, dont la première livraison est prévue pour 2006, ainsi que des pièces détachées et de l’entretien.

– CNH Capital a tiré parti de la hausse des résultats des portefeuilles et de la forte demande des investisseurs pour les transactions de titrisation de titres adossés à des créances de gros de la société évaluées à 750 M$, qui sont venues confirmer la capacité de financement de CNH Capital.

ACTIVITES D’EQUIPEMENT : résultats financiers du deuxième trimestre
Le chiffre d’affaires net de l’équipement, comprenant les activités liéesau matériel agricole et de construction de la société, s’est élevé à 3,4 G$ audeuxième trimestre, comparativement à 3,3 G$ pour la même période en 2004, uneaugmentation due en grande partie aux fluctuations monétaires.

Chiffre d’affaires net de l’équipement agricole de CNH

– Le chiffre d’affaires net de l’équipement agricole s’est établi à 2,3 G$ au deuxième trimestre, un montant sensiblement analogue à celui de l’exercice précédent, mais en recul de 3 % si l’on exclut les fluctuations des taux de change.

– En Amérique latine, le chiffre d’affaires a chuté d’environ 60 %, sans tenir compte des variations monétaires, suivant ainsi l’importante contraction du marché observée au trimestre dernier, en particulier pour les moissonneuses-batteuses. En Europe, le chiffre d’affaires a diminué de 10 %, sans tenir compte des fluctuations monétaires, suivant la tendance à la baisse du secteur des moissonneuses-batteuses et les mesures de déstockage de la société. Dans le reste du monde, le chiffre d’affaires a augmenté de 12 % et de 4 % en Amérique du Nord, dans une conjoncture industrielle stagnante.

– Au deuxième trimestre 2005, la production de tracteurs agricoles et de moissonneuses-batteuses a été d’environ 2 % inférieure à la vente au détail.

Chiffre d’affaires net du matériel de construction de CNH
– Le chiffre d’affaires net du matériel de construction s’est élevé à 1,1 G$ au deuxième trimestre, soit une augmentation de 13 % par rapport au 1 G$ enregistré au deuxième trimestre 2004, et de 10 %, compte non tenu des variations monétaires.

– Trois des quatre régions ont contribué à la croissance du chiffre d’affaires trimestriel : l’Amérique du Nord a progressé de 15 %, si l’on exclut les fluctuations monétaires, et l’Amérique latine de plus de 50 %, mais sur une base moins importante. En Europe, le chiffre d’affaires a fléchi de 2 %, à mesure que la société continuait d’ajuster son chiffre d’affaires et ses activités de commercialisation à la suite des mesures de rationalisation préalablement annoncées par la marque. Dans le reste du monde, le chiffre d’affaires a augmenté de 1 %.

– La production des principaux matériels de construction de CNH a été supérieure d’environ 10 % à la vente au détail.

Marge bénéficiaire
La marge bénéficiaire brute des activités liées au matériel agricole etde construction (ventes nettes du matériel moins le coût des marchandisesvendues) de CNH s’est élevée à 574 M$ au deuxième trimestre 2005, contre551 M$ au deuxième trimestre de l’exercice antérieur.

– La marge bénéficiaire brute du matériel agricole a légèrement diminué par rapport à celle du deuxième trimestre de l’exercice précédent, la plupart des améliorations observées sur le marché nord-américain ayant été neutralisées par la forte baisse des volumes de moissonneuses- batteuses à marge élevée enregistrée en Amérique latine et en Europe.

– La marge bénéficiaire brute du matériel de construction a été plus élevée qu’au deuxième trimestre de l’exercice précédent, profitant d’améliorations en matière de volume, surtout en Amérique du Nord, et de hausses des prix, qui ont été en partie annulées par des coûts des matériaux plus élevés que prévu et par d’autres augmentations économiques.

Marge d’exploitation industrielle
La marge d’exploitation industrielle des activités liées au matériel(définie comme le chiffre d’affaires net, moins le coût des marchandisesvendues, les frais de vente, généraux et administratifs ainsi que les frais derecherche et développement) s’est élevée à 248 M$ au deuxième trimestre 2005,soit 7,3 % du chiffre d’affaires, contre 256 M$, ou 7,8 %, pour la mêmepériode en 2004. Cette amélioration de la marge d’exploitation brute endollars, susmentionnée, a été neutralisée par l’augmentation de certainsinvestissements destinée à mieux soutenir les distributeurs de CNH, àaméliorer la qualité des produits, à stimuler les initiativesd’approvisionnement mondiales et à renforcer les activités logistiques enEurope.

BAIIA ajusté
Le BAIIA ajusté des activités liées au matériel s’est établi à 274 M$ audeuxième trimestre, soit 8,1 % du chiffre d’affaires net, comparativement à259 M$ au deuxième trimestre de 2004, soit 7,9 % du chiffre d’affaires net. Leratio de couverture des intérêts était de 5,1 au deuxième trimestre 2005,contre 4,3 au deuxième trimestre de l’exercice précédent.

SERVICES FINANCIERS : résultats financiers du deuxième trimestre
Les activités des services financiers ont enregistré un bénéfice net de44 M$ au deuxième trimestre 2005, contre 29 M$ au deuxième trimestre del’exercice antérieur. Le meilleur rendement du portefeuille de gros etl’accroissement des volumes de transaction de titres adossés à des créances degros et de détail ont été les principaux facteurs qui ont contribué àl’augmentation du bénéfice net par rapport à la période antérieure.

BENEFICE CONSOLIDE AVANT IMPOTS, PARTICIPATION MINORITAIRE ET QUOTE-PART DU BENEFICE DES FILIALES NON CONSOLIDEES DE CNH
Au deuxième trimestre 2005, le bénéfice consolidé avant impôts,participation minoritaire et quote-part du bénéfice des filiales nonconsolidées de CNH s’est élevé à 165 M$, contre 108 M$ au deuxième trimestrede l’exercice précédent. L’augmentation de 57 M$ en glissement annuel découledes progrès accomplis par les activités d’équipement et les servicesfinanciers au cours de cette période, comparativement au deuxième trimestre2004. Ces résultats comprennent des charges de restructuration avant impôts de6 M$ au deuxième trimestre 2005, contre 39 M$ au deuxième trimestre del’exercice antérieur.

RESULTATS FINANCIERS DE CNH EN CUMUL ANNUEL
Au premier semestre 2005, CNH a enregistré un bénéfice net de 129 M$,comparativement à 74 M$ au premier semestre 2004. Ces résultats comprennentdes charges de restructuration, nettes d’impôts, de 8 M$ au premier semestre2005, par rapport à 37 M$ au premier semestre 2004. Le bénéfice par actionaprès dilution du premier semestre 2005 a bondi de 72 % pour atteindre 0,55 $,contre 0,32 $ au premier semestre 2004.

RESULTATS FINANCIERS DES ACTIVITES D’EQUIPEMENT EN CUMUL ANNUEL
Pour le premier semestre 2005, les ventes nettes d’équipement, comprenantles activités liées au matériel agricole et de construction, se sont élevées à6,2 G$, comparativement à 5,9 G$ pour la même période en 2004. Déduction faitedes fluctuations des taux de change, les ventes ont progressé de 2 % parrapport à celles du premier semestre 2004.

Le BAIIA rajusté lié aux activités d’équipement a atteint 404 M$ aupremier semestre 2005 ou 6,5 % du chiffre d’affaires net, contre 387 M$ aupremier semestre 2004, ou 6,5 % du chiffre d’affaires net. Le ratio decouverture des intérêts s’est fixé à 3,6 pour le premier semestre 2005, enregard de 3,1 au premier semestre de l’exercice précédent.

RESULTATS DES SERVICES FINANCIERS EN CUMUL ANNUEL
Les activités des services financiers ont inscrit un bénéfice net de93 M$ pour le premier semestre 2005, comparativement à 56 M$ pour le premiersemestre de l’exercice antérieur. Cette progression reflète la transaction destitres adossés à des créances de détail d’une valeur de 1,4 G$ effectuée aupremier trimestre 2005, la baisse des coûts du risque associée àl’amélioration de la qualité du portefeuille de débiteurs des servicesfinanciers, à la hausse du rendement du portefeuille de gros, et àl’accroissement des volumes de transaction de titres adossés à des créances dedétail et de gros enregistré au deuxième trimestre.

BENEFICE CONSOLIDE AVANT IMPOTS, PARTICIPATION MINORITAIRE ET QUOTE-PART DU BENEFICE DES FILIALES NON CONSOLIDEES DE CNH
Au premier semestre 2005, le bénéfice consolidé avant impôts,participation minoritaire et quote-part du bénéfice des filiales nonconsolidées de CNH s’est élevé à 188 M$, comparativement à 99 M$ pour lepremier semestre de l’exercice précédent. L’augmentation de 89 M$ englissement annuel découle des progrès accomplis par les activités d’équipementet les services financiers au cours de cette période, comparativement aupremier semestre 2004. Ces résultats incluent des charges de restructurationavant-impôts de 11 M$ au premier semestre 2005, contre 58 M$ au premiersemestre de l’exercice antérieur.

ENDETTEMENT NET ET FLUX DE TRESORERIE D’EXPLOITATION
L’endettement net des activités d’équipement (défini comme l’endettementtotal moins les espèces et les quasi-espèces, les dépôts dans des fondscommuns de gestion des liquidités des filiales de Fiat et des effets àrecevoir intersectoriels) s’élevait à 824 M$ au 30 juin 2005, comparativementà 1,6 G$ au 31 mars 2005 et à 1,8 G$ au 30 juin 2004. La baisse de la dettenette enregistrée au deuxième trimestre est attribuable aux 882 M$ en espècestirés des activités d’exploitation.

Le fonds de roulement (défini comme les comptes débiteurs et les billetsà recevoir, à l’exception des billets intersectoriels à recevoir, plus lesstocks et moins les comptes créditeurs), compte non tenu des variations destaux de change, a apporté quelque 472 M$ aux sorties liées aux activitésd’exploitation au cours du trimestre 2005, et donc diminué. Cette baisse estessentiellement imputable à l’extension du programme de titrisation descréances, particulièrement en Europe, évaluée à environ 345 M$. Cette mesureest un pas en avant de plus dans la réalisation de l’initiative de CNH visantà consolider la gestion des créances dans le cadre des activités de sesservices financiers.

Si l’on exclut l’extension du programme des créances, le fonds deroulement a été réduit de 127 M$, contre une augmentation estimée à 106 M$ audeuxième trimestre de l’exercice précédent. Aux taux de change réels, le fondsde roulement s’élevait à 2,4 G$ au 30 juin 2005, comparativement à 3,1 G$ au30 juin 2004.

Outre l’amélioration du fonds de roulement, le bénéfice net, lesaugmentations saisonnières du produit à recevoir et un dividende de 60 M$versé par les services financiers aux activités d’équipement ont permisd’équilibrer les espèces tirées des activités d’exploitation au deuxièmetrimestre.

CNH espère devenir un emprunteur admissible en vertu de l’entente defacilité de crédit de 1 G (euro) récemment conclue par Fiat S.p.A. Dans lecadre de cette nouvelle facilité, CNH se verra conférer des droits exclusifsaux 300 M (euro) de la ligne de crédit syndiquée, et pourra en outre accéder àtoute autre capacité non utilisée. Cette entente remplacera la ligne de créditde CNH de 1,8 G$ venant à échéance, qui n’avait jamais été utilisée et quiconstituait une ligne de substitution visant à soutenir le programme debillets de trésorerie de CNH alors en place. Grâce à cette nouvelle facilité,à d’autres facilités et aux liquidités inscrites sur son bilan, CNH présumeque ses besoins en liquidités seront couverts de manière adéquate.

L’endettement net des services financiers s’est accru d’environ 800 M$pour s’établir à 4,0 G$ au 30 juin 2005, alors qu’il s’élevait à 3,2 G$ au31 mars 2005, ce qui s’explique surtout par l’augmentation du portefeuille decréances en gestion.

PERSPECTIVES DE CNH POUR 2005
CNH croit que, pour l’ensemble de l’exercice 2005, le marché del’équipement agricole restera au même niveau que l’année dernière, même si,selon les régions, il devrait évoluer quelque peu différemment par rapport auxestimations précédentes. CNH prévoit que les ventes industrielles totales detracteurs en Amérique du Nord devraient être légèrement moins importantes quece qui avait été initialement anticipé, mais que les ventes de tracteurs deplus de 40 CV devraient progresser de 5 % à 10 % par rapport à celles del’année dernière. En Europe de l’Ouest, les ventes industrielles de tracteursdevraient reculer d’approximativement 5 %, comme annoncé au prélable. EnAmérique latine, CNH s’attend à ce que les volumes annuels du secteur destracteurs soient d’environ 25 % inférieurs à ceux de l’année dernière et queles ventes de moissonneuses-batteuses chutent de 60 % à 65 %. Dans le reste dumonde, les ventes industrielles devraient progresser légèrement.

CNH croit que, dans l’industrie du matériel de construction, toutes lesrégions afficheront des résultats encore plus solides, à l’exception del’Europe occidentale où la croissance devrait être plus faible que prévue. Lesestimations de CNH concernant les principales ventes au détail industriellesde l’équipement agricole et de construction sont répertoriées par zone demarché dans le supplément d’information fourni à la fin du présent communiqué.

CNH envisage une hausse d’environ 5 % de son chiffre d’affaires netd’équipement pour l’ensemble de l’année 2005. Compte tenu des investissementschoisis pour mieux soutenir ses revendeurs et des mesures prises pouraméliorer la qualité des produits, stimuler les initiativesd’approvisionnement mondiales et renforcer les activités logistiques enEurope, la société s’attend à ce que la croissance de son bénéfice consolidéavant impôts, participation minoritaire et quote-part du bénéfice de sesfiliales non consolidées se situe entre 60 % et 70 %. Ces progrès s’expliquentpar la réduction des dépenses de restructuration, l’amélioration des résultatsdes services financiers, et l’accroissement des activités d’équipement. Toutle bénéfice que la société pourrait tirer de ces progrès escomptés seranéanmoins en partie annulé par la majoration du taux d’imposition réel parrapport à celui de 2004. En conséquence, la société s’attend à ce que,comparativement à l’ensemble de l’année 2004, son bénéfice net avant lescharges de restructuration enregistre une croissance de l’ordre de 10 % à15 %, selon l’évolution de la conjoncture et des coûts des services publics.Les coûts de restructuration après impôts devraient atteindreapproximativement 65 M$ pour l’ensemble de l’année.

Pour le troisième trimestre, la société prévoit une légère augmentationdes recettes tirées des ventes nettes d’équipement par rapport au troisièmetrimestre 2004. En prenant en compte les conséquences de ses dépenses accruespour les frais de vente, généraux et administratifs ainsi que pour larecherche et le développement, CNH prévoit que le bénéfice net, exclusionfaite des coûts de restructuration, sera pratiquement identique à celuienregistré au troisième trimestre de l’exercice antérieur. Les coûts derestructuration après impôts devraient représenter environ 10 M$ au troisièmetrimestre.

Par ailleurs, la société s’attend à ce que les activités d’équipementgénèrent environ 250 M$ de rentrées de fonds au cours de l’année, inclusionfaite de la contribution aux régimes de retraite américains estimée à environ100 M$ pour le troisième trimestre, annoncée au préalable. CNH prévoitutiliser ces rentrées de fonds pour réduire davantage l’endettement net desactivités d’équipement, par rapport aux niveaux à la fin de l’exercice 2004.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

CNH Global
http://www.cnh.com

Commentaires