Combien louer une terre agricole?

Au Québec les producteurs agricoles louent entre 20 % et 50 % de leurs terres cultivées, selon qu’ils produisent du lait ou des grandes cultures. Mais comment déterminer un juste prix tant pour un propriétaire que pour un locataire?

Le centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ) vient de publier un guide fort utile1 pour les agriculteurs afin de déterminer le coût de location d’une terre agricole. Pour réaliser ce guide, la province a été en trois zones d’unités thermiques (UTM) : zones de plus de 2500 UTM, zones comprises entre 2 500 et 2 250 UTM, et zones de moins de 2 250 UTM.

Les prix moyens payés entre 2009 et 2013 pour la location de terre sont de 282,00 $/ha dans la zone UTM élevée, de 161,00 $/ha dans la zone UTM médiane et de 39,00 $/ha.

Si on est dans la peau d’un locataire, il faut bien connaître ses coûts de production, mais aussi avoir une idée de l’argent disponible pour louer une terre en fonction de ses revenus et de ses dépenses.

Chaque locataire doit établir son propre budget de location en fonction des charges variables et fixes (intrants, opérations culturales, coût de mise en marché, ASRA, etc.), suggèrent les auteurs de l’étude.  Les frais doivent être remboursés à long terme sur tous les hectares cultivés y compris ceux en location, les auteurs.

Si on est dans la peau d’un propriétaire, les auteurs suggèrent une méthode basée sur le coût de la propriété pour établir le prix de location des propriétaires d’une terre. Elle inclut évidemment le prix payé, mais aussi les intérêts, les taxes foncières et les améliorations telles que le drainage, chaulage et les pratiques de conservation.

Le sujet vous intéresse? Ne manquez pas la conférence d’Éveline Fortier, agronome au CRAAQ et co-auteur du guide le 13 janvier prochain dans le cadre des conférences du Bulletin des agriculteurs au Salon de l’agriculture de St-Hyacinthe.

 

Ssource: Le Bulletin des agriculteurs, novembre 2015; CRAAQ

à propos de l'auteur

Journaliste et agroéconomiste

Nicolas Mesly est agroéconomiste et journaliste pigiste spécialisé dans les enjeux agroalimentaires. Il couvre les grandes cultures pour Le Bulletin des agriculteurs.

Commentaires