En route vers 10 $US le boisseau?

Au cours de la semaine dernière, les prix des grains ont poursuivi leur progression peu commune. Pour une sixième semaine consécutive, ils ont clôturé avec un gain hebdomadaire important, atteignant des sommets historiques.

Des précipitations ont pu être observées dans plusieurs régions du Midwest depuis mercredi, mais elles se sont avérées trop dispersées ou insuffisantes pour atténuer les effets de la sécheresse, spécialement dans les régions à l’ouest du Mississippi.

Pour les marchés, cela signifie qu’une nouvelle baisse des conditions des cultures américaines est à prévoir dans le rapport hebdomadaire du USDA qui sera publié lundi (23 juillet) en fin de journée. Et tout indique que les cultures asséchées du Midwest devront conjuguer cette semaine encore avec des conditions climatiques très difficiles.

Une nouvelle vague de chaleur pourrait sévir jusqu’à jeudi. Aucune averse importante n’est prévue pour cette période. Certains vont même jusqu’à affirmer maintenant qu’il ne faut pas s’attendre à un retour à la normale avant le début du mois d’octobre prochain, perspective qui mettrait en péril l’ensemble des récoltes américaines de cette année.

Tout indique que la sécheresse dans le Midwest ne cesse de s’aggraver. S’il y a encore deux semaines, l’idée de comparer celle-ci à celle de 1988 faisait son chemin, c’est maintenant à des sécheresses d’une ampleur comparable à celle du Dust Bowl des années 30 que les marchés se réfèrent de plus en plus.

Sommets historiques
Maintenant que la période de la pollinisation du maïs tire à sa fin, toute l’attention se tourne sur l’état des cultures de soya, puisque c’est à leur tour de devoir combattre la sécheresse au cours d’une période cruciale de leur développement, celui du remplissage des gousses. Avec la sécheresse qui ne semble lâcher prise, le prix du soya aura nettement pris les devants la semaine dernière, atteignant de nouveaux sommets historiques.

Le prix du maïs a également fracassé de nouveaux records. De plus en plus d’estimations de firmes d’analyses parlent de rendements aussi faibles que 136 boisseaux/acre (8,53 tm/ha) et même moins, alors qu’il y a encore quelques semaines à peine, on parlait d’un rendement record de 166 boisseaux/acre (10,41 tm/ha). Sur cette base, difficile pour le prix du maïs de ne pas s’apprécier davantage, ce qui lui aura permis de franchir le cap historique de 8 $US/boisseau (315 $ US/tm) sans grandes difficultés cette semaine.

Article complet et graphiques sur Grainwiz

à propos de l'auteur

Articles récents de André Dumont

Commentaires