Interdiction de circuler en véhicule dans les plans d’eau

Chibougameau (Québec), 22 septembre 2005 – Le ministère des Ressources naturelles et de la Faune tient à informer sa clientèle qu’en vertu de la Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune, il est strictement interdit de pratiquer une activité susceptible de modifier les caractéristiques chimiques, physiques et biologiques des habitats fauniques dont particulièrement, l’habitat du poisson.

De ce fait, la circulation en véhicule, tels que les véhicules tout-terrains (V.T.T.), les véhicules automobiles, la machinerie, etc., peutperturber le littoral et les rives des lacs, des rivières et des ruisseaux,provoquer de l’érosion, en plus de rejeter dans l’eau des contaminants, ce quipeut entraîner la détérioration, voire la destruction, de l’habitat du poissonet ainsi en menacer la survie. Elle occasionne également une dégradation de laqualité de l’eau et peut avoir pour effet de détruire des frayères situéesplus bas ou de causer une mortalité massive des oeufs de poissons.

Il est toutefois important de savoir que cette interdiction ne s’appliquepas aux embarcations munies de moteurs hors-bord circulant en surface desplans d’eau.

Au cours des dernières années, de nombreuses infractions ontmalheureusement été constatées sur notre territoire. Celles-ci se sont àmaintes reprises traduites par des poursuites devant les tribunaux, descondamnations et, dans plusieurs cas, des ordonnances de remise en état deslieux aux frais du contrevenant. Le Ministère demande donc la collaborationdes citoyens afin que soit préservée la diversité faunique du Québec.

Les citoyens sont aussi invités à poursuivre leur collaboration ensignalant tout acte de braconnage ou geste allant à l’encontre de laprotection de la faune, de ses habitats ou du milieu naturel en communiquantavec S. O. S. Braconnage au numéro sans frais 1 800 463-2191 ou avec le bureaude la protection de la faune le plus près ( www.mrnf.gouv.qc.ca/fr/faune-adresses-regions ). Ce service est gratuit etconfidentiel.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Commentaires