La biomasse forestière : une source d’énergie propre et renouvelable

Cabano (Québec), 16 février 2009 – Le ministre des Ressources naturelles et de la Faune et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent et député de Kamouraska-Témiscouata, monsieur Claude Béchard, a procédé au lancement du Plan d’action sur la valorisation de la biomasse forestière. Ce plan d’action vise à rendre accessible la biomasse forestière des forêts du domaine de l’État afin, entre autres, de favoriser le remplacement des combustibles fossiles.

« Le lancement de ce plan destiné spécifiquement à la valorisation de labiomasse forestière est une première au Québec. Tel qu’il est proposé dans lelivre vert sur la forêt, rendu public en février 2008, il favorisera lemaintien d’une industrie innovante, créatrice de richesse et d’emploisdurables. Il s’agit là d’un pas de plus dans le développement d’une visionnouvelle de l’utilisation de la forêt », a déclaré le ministre Béchard.

Programme d’attribution de la biomasse forestière
La première étape de ce plan consiste dvans le lancement des appels depropositions pour l’attribution de la biomasse forestière. Ce nouveauprogramme, dont l’élément central est le recours à des appels de propositionsrégionaux, permettra au Ministère, en collaboration avec les Conférencesrégionales des élus, de répondre aux demandes concernant l’attribution et larécolte de la biomasse forestière. « Ce processus permettra la réalisation deprojets audacieux ayant un effet positif sur l’activité économique du Québecet la création d’emplois dans chacune de ses régions », a précisé le ministreBéchard.

Des mesures concrètes
Le plan intègre une série de mesures qui seront mises de l’avant par legouvernement tel que le Programme de réduction de consommation du mazoutlourd. Ce dernier est administré par l’Agence de l’efficacité énergétique etpermet de favoriser la substitution de combustibles fossiles auprès des grandsutilisateurs. La biomasse forestière se présentera dorénavant comme unesoluvtion de rechange intéressante pour les entreprises qui utilisent dumazout lourd, leur permettant à la fois de réduire leur consommation d’énergieet leurs émissions de gaz à effet de serre.

De plus, Hydro-Québec Distribution effectuera un appel d’offres, auprintemps 2009, pour un bloc d’énergie électrique de 125 MW produit à partirde biomasse. Cet appel d’offres encouragera la grande industrie à utiliser labiomasse, notamment forestière. D’autres mesures viendront soutenir lesinvestissements et l’innovation afin de stimuler la demande pour la biomasseforestière.

« La transformation de la biomasse forestière permettra au Québec deproduire une énergie verte, créatrice d’emplois. De plus, elle facilitera laréalisation de nouvelles stratégies d’aménagement forestier et favorisera laréhabilitation des forêts feuillues. Le plan que nous présentons aujourd’huivient réaffirmer la place du Québec en tant que leader en matière dedéveloppement durable », a conclu le ministre Béchard.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère des Ressources Naturelles du Québec
http://www.mrn.gouv.qc.ca/

Commentaires