La Corée du Sud accepte de nouveau le boeuf canadien

La Corée du Sud a levé son interdiction temporaire frappant les importations de bœuf et de veau en provenance du Canada le 30 décembre 2015, a annoncé le gouvernement canadien. Les importations de bœuf et de veau avaient été suspendues temporairement à la suite de la détection d’un cas isolé d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), aussi appelé la maladie de la vache folle, au Canada en février 2015. Il s’agissait du 19e cas répertorié au pays et le premier à être relevé après le renforcement des règles sur l’alimentation des animaux en 2007. La vache contaminée appartenait à un élevage de l’Alberta.

En 2014, avant la suspension des échanges commerciaux, la Corée du Sud était le sixième plus important marché d’exportation pour le bœuf du Canada. La valeur des ventes vers ce marché s’établissait à 26 M$. Auparavant, la Corée avait fermé ses frontière au boeuf canadien pendant dix ans, soit de 2002 à 2012 après l’annonce du premier cas de vache folle. Le marché de la Corée du Sud est estimé à 1,7 G$ en raison de ses 50 millions de consommateurs.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Articles récents de Céline Normandin

Commentaires