La FCA insistera sur l’accès aux marchés à Genève

Ottawa (Ontario), 26 juin 2006 – Des représentants de la Fédération canadienne de l’agriculture (FCA) se rendront à Genève cette semaine pour y prendre part à une réunion des ministres de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). L’un des objectifs clés de la FCA sera d’exiger un meilleur accès aux marchés pour les produits agricoles exportés par le Canada. La FCA appuiera également l’adoption d’une position équilibrée en ce qui concerne les produits vulnérables.

« Nous visons la création d’un scénario où tout le monde est gagnant à Genève », a déclaré M. Bob Friesen, le président de la FCA. « Il s’agirait d’une situation qui améliore considérablement l’accès aux marchés pour les exportateurs, rend cet accès profitable et fait une réelle différence. En outre, elle assurerait la reconnaissance de la gestion de l’offre au Canada, et plus particulièrement des engagements transparents pris au chapitre de l’accès aux marchés, et l’accord conclu ne minerait pas notre capacité de maintenir les mécanismes de gestion de l’offre ainsi que d’autres structures de commercialisation ordonnées. »

La FCA exige l’élimination complète des tarifs prélevés sur les produits non vulnérables. Si ces tarifs sont éliminés, de nombreux produits agricoles exportés par le Canada bénéficieront d’un accès aux marchés. « L’élimination totale des tarifs dans le cas des produits non vulnérables est la seule voie. Si les pays sont autorisés à juste réduire les tarifs, il n’y aura probablement pas une réelle amélioration de l’accès aux marchés », a ajouté M. Friesen.

La FCA est déçue par l’ébauche des modalités divulguée récemment par le président du Comité de l’agriculture de l’OMC, Crawford Falconer. « Ce mémoire ne tient pas suffisamment compte des propositions présentées par le Canada en vue de créer les conditions qui devraient être à la base du scénario favorable pour tous que nous envisageons », a affirmé M. Friesen. « Des représentants de la FCA seront à Genève cette semaine, pour appuyer nos négociateurs et pour défendre avec acharnement les intérêts canadiens. »

Au cours des dernières semaines, la FCA a également décuplé ses efforts pour améliorer l’accès aux marchés pour les exportateurs canadiens en pressant le gouvernement de conclure un plus grand nombre d’accords commerciaux bilatéraux avec d’autres pays, en dehors de l’OMC.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération Canadienne de l’agriculture
http://www.cfa-fca.ca/

Commentaires