Le ministre Vanclief et le ministre de l’agriculture du Mexique discutent d’accès aux marchés

Léon (Mexique), 12 octobre 2002 – Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief, a profité de sa rencontre avec le secrétaire à l’Agriculture du Mexique, M. Javier Usabiaga, pour discuter de commerce entre le Canada et le Mexique dans le cadre de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) et des façons de renforcer ce partenariat commercial.

« J’ai discuté avec M. Usabiaga des relations commerciales bilatérales solides et durables entre le Canada et le Mexique et j’ai exprimé ma volonté que ce partenariat continue de croître, a fait savoir M. Vanclief. Nous avons été les partenaires loyaux du Mexique dans le cadre de l’ALENA et nous continuerons d’être équitables et ouverts dans nos relations commerciales futures. »

Les deux ministres ont discuté de l’élimination des tarifs, en janvier 2003, sur la plupart des exportations agricoles canadiennes vers le Mexique, ainsi que des mesures possibles qui pourraient être prises éventuellement par le gouvernement mexicain pour aider les agriculteurs du pays à composer avec l’élimination de la protection douanière.

M. Vanclief a ajouté que les échanges Canada-Mexique sont complémentaires et que le Canada désire obtenir une plus grande part du marché d’importation du Mexique.

« Nous continuerons de travailler en vue de l’ouverture des marchés au Mexique et à travers le monde, et nous continuerons de viser l’élimination des tarifs et des autres obstacles au commerce, dont le seul effet est de fausser les échanges », a affirmé M. Vanclief.

Selon M. Vanclief, le secrétaire Usabiaga l’a assuré qu’aucune décision n’avait été prise au sujet de possibles mesures commerciales après janvier 2003 pour répondre aux préoccupations des agriculteurs mexicains quant à l’élimination des tarifs.

M. Vanclief a réitéré au secrétaire Usabiaga l’importance de résoudre les questions relatives à l’accès au marché des semences de pommes de terre en s’appuyant sur des principes scientifiques et techniques.

De plus, M. Vanclief a reçu l’assurance que le Mexique complétera, d’ici décembre 2002, l’évaluation des risques phytosanitaires afin de permettre les exportations canadiennes de foin vers le Mexique.

« Les discussions aujourd’hui ont été franches et directes, a ajouté M. Vanclief. Il ne fait pas de doute que le gouvernement mexicain sait que le Canada a bon espoir que le Mexique ne restreindra pas l’accès au marché ou n’imposera pas de restrictions tarifaires contre les produits agricoles canadiens. »

M. Vanclief s’entretiendra avec les membres de l’industrie agricole mexicaine et fera la promotion des produits agricoles du Canada pendant le reste de son séjour au Mexique.

M. Vanclief partira vers le Chili lundi afin de tenir des pourparlers bilatéraux avec les représentants du gouvernement et de l’industrie et assister à des salons commerciaux mettant en vedette des produits alimentaires canadiens.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Commission nord-américaine de coopération environnementale (CCE)

http://www.cec.org/

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires