Le temps presse pour les producteurs de bovins du Québec

Montréal (Québec), 27 mai 2003 – La Fédération des producteurs de bovins du Québec accueille avec soulagement et satisfaction les résultats des tests réguliers dévoilés par l’Agence canadienne d’inspection des aliments. Pour le président de la Fédération, M. Michel Dessureault, « avec ces résultats, le gouvernement canadien a maintenant en main un argument solidepour convaincre les Américains de réouvrir leur frontière à nos produits deboeuf et de veau. Ces résultats confirment que la vache infectée parl’encéphalopathie spongiforme bovine était un cas isolé. Dans lescirconstances, le gouvernement canadien doit réclamer la levée immédiate ettotale de l’embargo américain. »

Pour la Fédération, bien que la levée de l’embargo reste l’objectif ultime, des solutions à court terme, et même à très très court terme, doivent aussi être mises en place. Selon M. Dessureault, « il nous faut des programmesd’aide d’urgence pour aider les producteurs et l’industrie à passer à traverscette crise. Pour les producteurs de boeufs et de veaux, chaque jouradditionnel signifie des pertes encore plus substantielles. Le temps presse,les producteurs sont à bout, les fermes et les abattoirs sont paralysés. »

Au cours de la dernière semaine, la Fédération est intervenue à plusieursreprises auprès des gouvernements fédéral et provincial. Mais les actionsconcrètes des gouvernements tardent à venir et les producteurs commencentsérieusement à s’impatienter. Pour le président, « la période d’attente estterminée, le téléphone doit maintenant sonner. »

Depuis la fermeture des marchés d’exportation le 20 mai dernier,l’industrie bovine québécoise est au neutre. Les 20 000 producteurs de bovinsdoivent garder leurs animaux à la ferme, faute de marchés; les encans tournentau ralenti, les opérations d’abattage s’effectuent à un rythme minimal.L’impact économique sur l’industrie québécoise est énorme; une pertepotentielle de l’ordre de 2 M $ par jour.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA)
http://www.cfia-acia.agr.ca/

Fédération des producteurs de bovins du Québec (FPBQ)
http://www.bovin.qc.ca/

Commentaires