DERNIÈRE INFOLETTRE

Marchés des grains: Le soya ne faiblit pas

Les prix du blé et du maïs se sont repliés au cours de la semaine dernière, une tendance qu’a évité le soya, toujours en hausse, malgré la perspective d’une récolte dépassant les précédentes aux États-Unis.

Les analystes attribuent cette réaction du marché au congé de l’Action de grâces qui surviendra jeudi de cette semaine. Peu d’échanges sont prévus dans les prochains jours et plusieurs courtiers auraient préférés se retirer dans ces conditions.

Le blé a reculé à la suite de conditions météo plus favorables. La vague de froid avait fait craindre un impact négatif sur le blé d’hiver nouvellement semé mais il semble que les champs aient bien résisté à la venue précoce de l’hiver dans certains endroits aux États-Unis.

En l’absence d’inquiétude pour le maïs qui est en quasi totalité récolté, le prix de la céréale a reculé. Les ventes à l’étranger se sont aussi raffermis, ce qui aurait été une plus grande dégringolade cette semaine.

Les cours du soya sont de leur côté toujours influencés par les statistiques sur les exportations. La demande est suffisamment forte pour soutenir les cours sur les marchés et l’acheminement du soya connait des difficultés qui garde les courtiers sur le qui-vive.

Les experts interrogés par AFP ajoutent qu’il faudra surveiller la production en Amérique du Sud, maintenant que les États-Unis ont terminé leur récolte. La valorisation du dollar américain dans les derniers mois pourrait aussi inciter des acheteurs à jeter leur dévolu sur des marchés moins onéreux. Il semble également que les marchés ont intégré la nouvelle d’une récolte record. Il faudra surveiller dans les prochaines semaines les nouvelles marquantes qui pourraient influer sur les cours.

Le boisseau de maïs et de blé pour décembre ont tous deux affiché des pertes de 2,4%. Le blé a fini vendredi 3,7275 $US contre 3,8175 $US vendredi dernier. Le blé a clôturé à 5,4725 $US contre 5,6050 $US en fin de semaine dernière. Le boisseau de soja pour janvier s’est apprécié de 1,6% pour terminer à 10,3900 $US contre 10,2250 $US il y a une semaine.

Source: AFP, Grainwiz

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires