Métro inc. enregistre une augmentation de son bénéfice net ajusté de 44,4 % au premier trimestre de 2007

Montréal (Québec), 23 janvier 2007 – METRO INC. a réalisé, au premier trimestre de 2007, un bénéfice net de 67,9 millions $ comparativement à 32 millions $ pour le trimestre correspondant de l’exercice précédent et un bénéfice net dilué par action de 0,58 $ comparativement à 0,28 $ l’an dernier. Des éléments non récurrents ont été enregistrés au premier trimestre de 2007et au trimestre correspondant de 2006. Ces éléments étaient composés decharges d’intégration et de rationalisation de 5,6 millions $ avant impôtspour le premier trimestre de 2007 et de 18,3 millions $ avant impôts pour letrimestre correspondant de 2006, ainsi qu’une charge d’impôts supplémentairede 5,3 millions $ pour le premier trimestre de 2006. En excluant tous ceséléments non récurrents, le bénéfice net ajusté(1) du premier trimestre de2007 aurait été de 71,6 millions $, soit une augmentation de 44,4 %, et lebénéfice net dilué par action ajusté(1) aurait été de 0,62 $, soit uneaugmentation de 44,2 %.

Chiffre d’affaires
Le chiffre d’affaires a diminué de 0,3 % au premier trimestre pouratteindre 2 515 millions $ comparativement à 2 521,7 millions $ au trimestrecorrespondant de l’exercice précédent. En excluant la baisse des ventes deproduits de tabac et la perte de ventes liée à la disposition au quatrièmetrimestre de 2006 d’une participation dans un grossiste en alimentation,l’augmentation du chiffre d’affaires aurait été de 2,8 %. La baisse des ventesde tabac a été causée notamment par la décision d’un important fournisseur detabac de vendre ses produits directement aux détaillants sans l’intermédiairedes grossistes, et ce depuis le début de l’automne 2006.

Une partie de l’augmentation du chiffre d’affaires s’explique par ledécalage de la semaine de Noel. En effet, le chiffre d’affaires du premiertrimestre de 2007 inclut les ventes de la semaine de Noel, comparativement àl’exercice précédent où les ventes de cette semaine étaient incluses dans ledeuxième trimestre de 2006. Cet écart temporel qui a été favorable au premiertrimestre de 2007 devrait affecter à la baisse le chiffre d’affaires dudeuxième trimestre de 2007 par rapport au trimestre correspondant de 2006.L’augmentation du chiffre d’affaires des magasins comparables a été de 2,3 %et reflète l’inclusion des ventes de la semaine de Noel.

Charges d’intégration et de rationalisation
Suite à l’acquisition de A&P Canada, nous avons élaboré un pland’intégration et de rationalisation de nos activités. Ce plan, construit surtrois principaux axes, soit nos magasins, l’intégration de nos opérationsainsi que l’implantation de nos systèmes informatiques chez A&P Canada, s’estpoursuivi au cours du premier trimestre.

En octobre 2006, nous avons implanté, dans notre principal entrepôtd’épicerie en Ontario, nos systèmes d’achat et de distribution de marchandisesSAP et EXE ainsi que notre système de gestion de projets de construction demagasins. Nous poursuivons l’implantation de nos systèmes informatiques selonnotre échéancier et installerons nos systèmes à tous nos autres entrepôts enOntario au cours du prochain trimestre.

Ce plan d’intégration et de rationalisation a entraîné des coûts de28 millions $ au cours de l’exercice 2006 et nous en prévoyons 27 millions $de plus en 2007. Au cours du premier trimestre, nous avons encouru des coûtsde 5,6 millions $.

Bénéfice net
Le bénéfice net pour le premier trimestre a été de 67,9 millions $comparativement à 32 millions $ pour le trimestre correspondant de l’an passé,soit une augmentation de 112,2 %. Le bénéfice net dilué par action a été de0,58 $ par rapport à 0,28 $ l’an passé, en hausse de 107,1 %. En excluant lescharges d’intégration et de rationalisation avant impôts de 5,6 millions $ en2007, de 18,3 millions $ en 2006 et la charge d’impôts supplémentaire de5,3 millions $ en 2006, le bénéfice net ainsi ajusté pour le premier trimestreaurait été de 71,6 millions $, soit 44,4 % de plus que le trimestrecorrespondant de l’an passé. Le bénéfice net ajusté sur le chiffre d’affairesaurait été de 2,8 % comparativement à 2 % l’an passé. Le bénéfice net diluépar action ajusté aurait été de 0,62 $, soit 44,2 % de plus que l’an passé.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Métro
http://www.metro.ca/

Commentaires