OMC : la Commission européenne déconseille une plainte américaine sur les OGM

Washington (États-Unis), 4 février 2003 – Le commissaire européen à l’Agriculture, Franz Fischler, a déconseillé aux autorités américaines de porter plainte contre le moratoire de 7 pays de l’Union européenne sur les organismes génétiquement modifiés (OGM) devant l’Organisation mondiale du Commerce (OMC).

« Nous voudrions fermement conseiller de ne pas lancer d’action maintenant devant l’OMC », a déclaré le commissaire Fischler lors d’une conférence de presse à Washington après avoir rencontré le représentant pour le Commerce américain Robert Zoellick et la ministre américaine de l’Agriculture Ann Veneman.

M. Zoellick a récemment indiqué son intention de saisir l’OMC au sujet du moratoire observé depuis 1999 par sept pays de l’UE, dont la France.

Selon M. Fischler, le moment n’est pas approprié pour une telle démarche « parce que le Parlement européen hésiterait à prendre sa décision finale » et l’animosité des citoyens européens, déjà grande envers les OGM, risquerait d’augmenter si l’affaire était portée devant l’OMC.

Fin 2002, les ministres européens de l’Agriculture se sont mis d’accord sur des règles de traçabilité et d’étiquetage des aliments contenant des OGM qui ouvrent la voie à la levée du moratoire.

Cet accord doit encore être avalisé par le Parlement européen.

« Nous sommes dans la phase finale de l’approbation de la législation européenne » qui permettra de lever ce moratoire, a rappelé M. Fischler.

Source : AFP

Commentaires