Ontario : comment obtenir promptement ses versements d’indemnisation

Guelph (Ontario), 19 novembre 2001 – La société AGRICORP se prépare à traiter une foule de demandes encore une fois cette saison. Voici quelques petits conseils pour vous aider à obtenir vos versements d’indemnisation de l’assurance-récolte avant les fêtes :

  • Dès que la récolte est rentrée, appelez le Centre de service à la clientèle d’AGRICORP pour déclarer le rendement de vos cultures.
  • Remplissez et signez la preuve de perte qui est joint à la trousse de déclaration du rendement des récoltes, et renvoyez-le à AGRICORP le plus tôt possible.
  • Conservez une copie de tous les documents qui se rapportent au rendement des cultures, y compris les feuilles de travail de la déclaration du rendement, la taille des compartiments de stockage, les états de règlement et les reçus. Gardez aussi une copie de votre preuve de perte.
  • Assurez-vous d’être disponible si un évaluateur doit venir vous voir.

« Si vous désirez obtenir rapidement vos versements d’indemnité, vous devez absolument faire parvenir au bureau de Guelph, par télécopieur ou par courrier ordinaire, votre preuve de perte dûment signé, affirme Paul Cudmore, directeur des opérations chez AGRICORP. Sans cette preuve, AGRICORP ne pourra traiter votre demande. »

Pour les cultures qui sont habituellement mises en marché au cours de l’année civile suivante (notamment le mais, le soja et autres cultures d’automne), les assurés peuvent reporter le versement de leur indemnité à une date ultérieure au 1er janvier 2002. Les assurés qui veulent se prévaloir de cette option doivent l’indiquer sur leur preuve de perte.

Pour toute demande de renseignements ou pour déclarer des dommages ou le rendement des cultures, veuillez téléphoner sans frais au Centre de service à la clientèle d’AGRICORP, au 1 888 AGRI-999 (1 888 247-4999). Le Centre de service à la clientèle est ouvert du lundi au vendredi, de 7 h à 19 h.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agricorp

http://www.agricorp.com/

Commentaires