Record de chaleur à prévoir en 2016

Le fracassement de records de chaleur risque de se répéter à plus d’une reprise en 2016. L’année qui se termine a déjà établi un record pour la planète et 2016 devrait demeurer dans cette tendance, selon le Britain Met Offrice. Les températures globales devraient se situer entre 0,72 et 0,96 degrés Celsius au dessus des normales à long terme, qui sont de 14 degrés, normales établies entre 1961 et 1990.

L’organisme anglais déclare que le réchauffement des températures est dû à la fois des activités humaines et du phénomène climatique El Nino. Les prévisions se basent sur les modèles météo actuels mais les experts n’écartent pas qu’un événement imprévu, comme une éruption volcanique, puisse avoir un effet de refroidissement en apportant plus de couvertures nuageuses.

MétéoMédia a publié un premier bilan de décembre et n’hésite pas à dire que le mois se classe déjà dans la catégorie historique. Les températures maximums seront au-dessus de 0 degré dans le sud du Québec pour une 18e journée consécutive, ce qui est du jamais vu. La station météo ajoute que le mois pourrait se terminer avec 31 jours au-dessus du 0 degré, un événement inédit.

Plusieurs villes de la province ont enchainé les records. Québec affiche une température moyenne de 1,1 degrés Celsius, soit 8 degrés de plus que la normale pour ce temps-ci de l’année. Ottawa et Saguenay ont aussi enregistré des records. L’est du Québec a échappé à la tendance pour le moment.

Source: Agweek, MétéoMédia

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires