Smithfield Foods commente son bénéfice du premier trimestre

Virginie (États-Unis), 30 juillet 2003 – Smithfield Foods, Inc. a déclaré que la société prévoit que son bénéfice par action après dilution s’établira entre 0,18 $ et 0,21 $ pour le premier trimestre de 2004 clos le 27 juillet. La société avait annoncé unbénéfice par action après dilution de 0,11 $ au premier trimestre del’exercice 2003. La société Smithfield compte environ 109 millions d’actionsen circulation.

La direction de la société attribue l’accroissement de son bénéfice à uneamélioration remarquable des résultats du groupe de production porcine parsuite d’une hausse de 25 pour cent des prix des porcs vivants durant letrimestre. Les prix du marché du porc vivant ont connu une hausse d’environ 20pour cent, soit environ 18 $ par animal, comparativement aux prix du premiertrimestre de l’exercice 2003, et le groupe de production porcine inscrira unprofit important après trois trimestres consécutifs marqués par des pertes.

Les résultats supérieurs de la production porcine sont contrebalancésconsidérablement par les faibles marges continues dans le secteur du porcfrais par suite de l’accroissement des prix des porcs vivants et de l’impactsaisonnier associé traditionnellement aux activités de la production porcinedurant l’été.

Dans le secteur du boeuf, les activités de la société ont continué deproduire de fortes marges et des profits très supérieurs à ceux de l’exerciceprécédent, en dépit de coûts plus élevés. A l’échelle internationale, lesrésultats sont inférieurs à ceux de l’exercice précédent.

La société a constaté que les conditions du marché de la transformationdu porc s’amélioraient lentement et que tous les stocks de viandes congeléessont inférieurs à ceux de l’exercice antérieur. Des indications donnent àpenser que la production de toutes les protéines sera plus faible en 2003, cequi suggère une amélioration des prix des viandes fraîches. La société a faitremarquer qu’elle continue de croire que le bénéfice de l’exercice 2004 seralargement supérieur à celui de l’exercice 2003.

Le 29 juillet, le tribunal de la faillite des Etats-Unis, district del’Ouest du Missouri, a approuvé la requête de Farmland Industries, Inc. visantà établir des procédures d’offres d’achat concernant ses actifs dans ledomaine de la production porcine. En vertu des ordonnances de ce tribunal, lasociété Smithfield a été désignée officiellement soumissionnaire-paravent dansle cadre d’un processus au cours duquel des soumissions additionnelles serontsollicitées concernant les actifs de Farmland dans le secteur de la productionporcine, durant une période de 45 jours. A titre de soumissionnaire-paravent,la société Smithfield sera autorisée à recevoir des frais de liquidation de 10millions $ si une soumission supérieure est sélectionnée. Si la sociétéréussit à acheter Farmland, la clôture devrait avoir lieu à la fin deseptembre ou au début d’octobre.

Avec un chiffre d’affaires annualisé de 8 milliards $, Smithfield Foodsest le chef de file dans le domaine de la transformation et de lacommercialisation du porc frais et des viandes transformées aux Etats-Unis, demême que le plus important producteur de porcs. Pour de plus amplesrenseignements, visitez le site de la société à www.smithfieldfoods.com.

Le présent communiqué peut renfermer des énoncés « prospectifs » au sensdes lois fédérales américaines sur les valeurs mobilières. Les énoncésprospectifs peuvent contenir des déclarations au sujet des perspectivesd’avenir de la société, ainsi que des déclarations représentant ses opinions,projets et stratégies d’avenir, ou des événements prévus, ainsi que d’autresexpressions de même nature qui ne portent pas sur des faits rétrospectifs. Lesénoncés prospectifs sont soumis à des facteurs de risque et d’incertitudesusceptibles d’entraîner des écarts considérables entre les prévisions et lesrésultats. Ces risques comprennent notamment l’offre et le prix du porcvivant, des matières brutes et des fournitures; les coûts liés à l’élevage;les maladies des bestiaux; la sécurité alimentaire; le prix de vente desproduits; la concurrence et les conditions du marché; la capacité d’effectuerl’intégration des acquisitions de façon fructueuse; le rendement del’exploitation; l’accès à du capital; les coûts liés à l’adoption de mesurespour se conformer aux normes environnementales et sanitaires; les conséquencesdéfavorables des litiges en cours, ainsi que les mesures prises par lesgouvernements nationaux et étrangers.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Smithfield Foods, Inc.
http://www.smithfieldfoods.com

Commentaires