Vache folle : plainte contre quatre ministres de l’Agriculture français

Paris (France), 22 janvier 2003 – Cinq familles de victimes du nouveau variant de la maladie de Creutzfeldt-Jakob ont déposé une plainte devant la cour de justice de la République (CJR) contre quatre anciens ministres de l’Agriculture en poste entre 1988 et 1997, a-t-on appris auprès de leur avocat.

Ces familles leur reprochent, sur la base des documents saisis lors de perquisitions dans le dossier pénal, « de ne pas avoir interdit la distribution d’abats dans les chaînes alimentaires humaine et animale alors qu’ils disposaient de recommandations scientifiques allant dans ce sens », a indiqué à l’AFP Me François Honnorat.

Les quatre ministres de l’Agriculture visés par cette plainte sont Henri Nallet (1988-1990), Louis Mermaz (1990-1993), Jean Puech (1993-1995) et Philippe Vasseur (1995-1997).

Il appartient désormais à la commission des requêtes de la CJR d’examiner cette plainte et, si elle émet un avis favorable, de la transmettre à la commission d’instruction qui serait chargée de mener les investigations.

« Les perquisitions menées notamment au ministère de l’Agriculture montrent que dès 1988, les ministres disposaient de recommandations scientifiques très claires pour interdire les abats », a précisé Me Honnorat.

Les plaignants pointent par ailleurs le caractère paradoxal de l’adoption de mesures de protection partielles.

Ainsi, fin juillet 1992 était pris un arrêté interdisant la mise sur le marché de pots pour bébés contenant certains tissus d’origine bovine présentant des risques potentiels.

Les plaignants estiment que l’adoption d’un telle mesure montre le degré de connaissance dont disposaient les ministres successifs sur les risques que pouvaient faire courir à l’homme ou à l’animal la consommation de certains abats spécifiques.

Une enquête judiciaire sur le nouveau variant de la maladie de Creutzfeldt-Jakob est instruite à Paris depuis deux ans par la juge Marie-Odile Bertella-Geffroy.

C’est dans le cadre de cette enquête que quatre dirigeants de la chaîne de restauration Buffalo Grill ont été mis en examen en décembre à Paris.

Source : AFP

Commentaires