Appui au Centre d’innovation technologie agroalimentaire

Québec (Québec), le 30 août 2000 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, monsieur Rémy Trudel, annonce une aide financière de 780 000 $ au Centre d’innovation technologique agroalimentaire de Saint-Hyacinthe (CINTECH agroalimentaire) afin de lui permettre de donner priorité aux activités de développement et de transfert technologique pour les entreprises de transformation.







L’équipe de CINTECH réalise avec les industriels l’implantation et l’adaptation des technologies nouvelles directement dans les entreprises.


L’appropriation de technologies modernes : un élément essentiel de développement

L’innovation technologique, qui consiste à exploiter les connaissances et technologies nouvellement développées pour concevoir des produits améliorés ou différents, ou fabriquer à moindre coût des produits existants, constitue un des moyens efficaces pour les entreprises québécoises d’accroître leur compétitivité et d’accéder à une position plus concurrentielle dans l’économie mondiale. Or, faute souvent de détenir les ressources scientifiques et techniques nécessaires à l’accueil des technologies nouvelles, plusieurs entreprises de petite taille ne peuvent s’adonner efficacement aux activités exigeantes de collecte et de traitement de l’information scientifique et technique, de recherche appliquée et de développement expérimental. C’est à ce chapitre qu’intervient CINTECH.

Avec son équipe multidisciplinaire, cet organisme peut offrir aux entreprises agroalimentaires un service de soutien professionnel à l’innovation et s’impliquer dans le transfert des technologies prometteuses en transformation des aliments. À cet effet, l’équipe de CINTECH réalise avec les industriels l’implantation et l’adaptation des technologies nouvelles directement dans les entreprises. Elle peut intervenir dès la conception de produits, participer à la mise à l’échelle industrielle et au besoin, soutenir les entreprises jusqu’à la commercialisation de ceux-ci. CINTECH occupe donc une place stratégique dans le transfert de technologies et le développement de produits nouveaux en étant situé à l’interface entre les équipes de recherche qui développent la connaissance et les utilisateurs ultimes de cette connaissance, soit les entreprises agroalimentaires. « Les activités de soutien aux entreprises agroalimentaires de CINTECH s’inscrivent bien dans la mission première du MAPAQ, soit celle d’influencer et de soutenir la croissance de l’industrie bioalimentaire québécoise. Je suis donc heureux de l’aide apportée par mon ministère à cette organisation, qui est la seule parmi les 23 centres de transfert de technologies et de recherche appliquée affiliées aux institutions collégiales du Québec, à se consacrer exclusivement au développement de l’entreprise de transformation alimentaire », a conclu monsieur Trudel.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires