Bush en fait une question de sécurité nationale

Montana (États-Unis), 27 mars 2001 – Le président américain George W. Bush considère la menace éventuelle d’une fièvre aphteuse ou d’une ESB sur le cheptel américain comme une question de sécurité nationale, a déclaré Dan Bartlett, l’un de ses collaborateurs.

« Ses collaborateurs de la sécurité nationale suivent cela d’aussi près que ceux de l’agriculture », a-t-il dit à Reuters.

Bush est systématiquement informé lors de ses briefings de l’évolution des deux maladies et il s’est félicité des mesures prises pour l’abattage de moutons dans le Vermont, lesquels étaient soupçonnés de porter une maladie liée à l’ESB, a ajouté Bartlett.

Le département de l’Agriculture a saisi 234 moutons dans un troupeau et 126 dans un autre et les a acheminés dans un laboratoire gouvernemental de l’Iowa pour être examinés et abattus. Un porte-parole du département a dit qu’il faudrait des mois pour disposer des résultats.

En juillet, plusieurs moutons des troupeaux en question avaient testés positifs pour l’encéphalopathie spongiforme transmissible (EST).

Bartlett a précisé que les États-Unis avaient accrû le nombre des inspecteurs pour éviter d’importer la fièvre aphteuse.

Source : Reuters

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

United States Department of Agriculture (USDA)

http://www.usda.gov/

Commentaires