DERNIÈRE INFOLETTRE

Deux fois plus de pluie en juin

Les journées pluvieuses n’ont pas dépassé la moyenne pour juin, mais les précipitations ont été deux fois plus abondantes qu’à l’habitude.

À Montréal, il est tombé deux fois plus de pluie que la moyenne avec 168 millimètres contre 87. La situation s’est répétée à Gatineau avec 131 millimètres de pluie contre une moyenne de 93.

La situation s’explique par les pluies fortes qui se sont abattues sur le Québec. Au début du mois, des inondations ont causé des dommages à Sainte-Anne-de-Bellevue, tandis que le sud de la province a reçu en deux jours jusqu’à 70 millimètres de pluie le 12 et 13 juin. Le reste des précipitations sont tombées le 24 juin lors de la Saint-Jean-Baptiste la plus pluvieuse jamais enregistrée. Les pluies ont causé des glissements de terrain dans les Laurentides et le sud du Québec a enregistré 60 millimètres de pluie en une seule journée.

Coté température, le mercure s’est situé légèrement au-dessus des normales dans l’ouest, le centre et le sud de la province. Le mois a clôturé avec sa première canicule de l’année et en brisant des records de chaleur à Val-d’Or, Saguenay et Gaspé.

La plupart des cultures au Québec ont récupéré leur retard lié aux semis tardifs. Le nombre de degré-jours dépasse la moyenne pour la plupart des régions de la province alors que les UTM sont supérieurs également aux moyennes historiques à pareille date.

 

Source: Agrométéo

Source: Agrométéo

Source: Météo média

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires