Du foin à prix d’or

Il fallait s’y attendre, la pluie qui se fait attendre et la sécheresse qui s’en suit a de nombreux impacts aux États-Unis. C’est le cas de la Californie, un des états les plus affectés par le manque d’eau. Alors que les troupeaux devraient s’alimenter en ce moment de l’herbe des pâturages, les éleveurs de la Californie doivent acheter du foin et font des réserves, de crainte d’en manquer. Par conséquent, les prix du foin devraient demeurer élevés pour la première moitié de l’année. La tonne de luzerne de première qualité (Imperial Valley premium-supreme) se vendait de 250 à 260 $US la semaine dernière. Un analyste du Hay Report estime que le prix de la première coupe de luzerne pourrait monter encore jusqu’à 270 à 280 $US, ou plus.

Le même analyste ajoute que l’incertitude devrait continuer à mettre de la pression sur les prix puisqu’il est impossible de prévoir si la pluie viendra soulager la sécheresse dans la région. Les précipitations auront également un impact sur les rendements des coupes de foin dans l’état et donc, sur les besoins en fourrages.

 

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires