Flocons rares en janvier

Si vous avez l’impression qu’il a peu neigé en janvier, vous avez raison: le mois qui se termine affiche les plus faibles précipitations de neige des 25 dernières années. Même si le froid a sévit pendant plusieurs jours, janvier 2014 a à peine enregistré 15 centimètres de neige en Montérégie, loin derrière la moyenne des 45 dernières années qui est de 48 centimètres pour le premier mois de l’année. Selon Environnement Canada, il faut retourner en 1988 (14 cm) et 1980 (11 cm) pour retrouver des périodes aussi peu généreuses en neige.

«Il s’agit du fameux vortex polaire qui est en fait une dépression polaire située généralement plus au Nord au niveau des Territoires du Nord-Ouest. Ce mois-ci, cette dépression s’est installée à deux reprises plus au Sud, vers la Baie d’Hudson, nous amenant du temps froid et sec», explique André Cantin, météorologue chez Environnement Canada.

En plus du froid, le mois a été marqué par d’importantes périodes de redoux. Un écart de 18°C a été enregistré entre le 6 et le 7 janvier. Le couvert de neige a fondu du tiers durant le mois. Au cours des cinq dernières années, près de 4 cm de neige se trouvait au sol en janvier alors que la moyenne est de 15 cm, toujours selon les statistiques de la dernière moitié de siècle. Les végétaux risquent donc d’avoir été soumis au froid à la suite des mouvements du sol causés par les écarts de température, ainsi que par les coups de froid qui se sont succédés en janvier.

Février risque par contre d’être une autre histoire puisque deux dépressions d’importance vont traverser la province au cours de la prochaine semaine. Des précipitations de 10 à 15 cm pour samedi et de 15 à 20 cm pour mercredi sont attendues.

 

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires