Le ministre Strahl invite les dirigeants du secteur laitier à former un groupe de travail pour examiner les défis auxquels fait face leur industrie

Ottawa (Ontario), 15 avril 2006 – Le ministre fédéral de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, M. Chuck Strahl, a annoncé qu’il avait invité Jacques Laforge, président des Producteurs laitiers du Canada, et Andy MacGillivray, président de l’Association des transformateurs laitiers du Canada, à former un groupe de travail pour élaborer des positions communes sur la relance de la croissance de l’industrie laitière et examiner les principales préoccupations de l’industrie, comme les normes de composition pour les classes d’utilisation du lait et les ingrédients. Le ministre a demandé à Ted Bilyea, coprésident du Conseil canadien de commercialisation agroalimentaire, de jouer le rôle d’animateur du groupe de travail.

« Pour assurer le succès de l’industrie laitière canadienne, il faut que les producteurs et les transformateurs travaillent en étroite collaboration de façon à répondre aux besoins et aux exigences des consommateurs, a souligné le ministre Strahl. Il est essentiel de maintenir la stabilité et la prévisibilité pour servir les intérêts des producteurs et des transformateurs et assurer la santé générale de l’industrie. »

Une des préoccupations immédiates des producteurs laitiers a trait à l’utilisation de divers ingrédients, notamment des concentrés de protéines laitières (CPL), pour remplacer le lait dans la fabrication de produits laitiers. Le gouvernement a déjà pris des mesures pour contrôler l’importation de certains CPL et il continuera d’examiner les répercussions de l’importation d’autres CPL afin de prendre des mesures appropriées s’il y a lieu.

Le ministre Strahl a demandé au groupe de travail de préparer une stratégie de croissance de l’industrie, d’élaborer des positions communes sur les normes de composition pour les classes d’utilisation du lait et les ingrédients, d’examiner les questions de fixation des prix et de rentabilité, et de déterminer comment l’industrie et le gouvernement peuvent élaborer ensemble des plans pour faire face aux autres défis à venir. Le groupe présentera au ministre des recommandations non contraignantes sur les enjeux à court terme au cours des deux prochains mois et un rapport sur les enjeux à long terme d’ici l’automne prochain.

« J’ai confiance dans les efforts que ces dirigeants déploient de bonne foi pour arriver à des solutions qui auront l’appui de toutes les parties et iront dans le sens des intérêts supérieurs de l’industrie laitière canadienne », a déclaré le ministre Strahl.

Le gouvernement continuera de travailler en étroite collaboration avec tous les segments de l’industrie laitière pour les aider à relever les défis qui se dressent devant eux et assurer le maintien d’un système de gestion de l’offre solide et efficace.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Les Producteurs laitiers du Canada
http://www.producteurslaitiers.org

Commentaires