Le prix du soya hésite

Après avoir débuté le mois de décembre en atteignant son niveau le plus élevé des dix dernières semaines, le prix du boisseau de soya a reculé et hésite depuis. En parallèle, le  prix du maïs a continué de glisser. Les marchés hésitent en raison des dernières nouvelles quant aux récoltes de 2013, marquées par la sécheresse de l’été dernier aux États-Unis, et la demande intérieure et extérieure.

Plusieurs experts estiment que le maïs poursuivra la glissade entamée depuis les sommets atteints en 2012. La récolte de cet été a été abondante et moins d’éthanol devrait être produit aux États-Unis en 2014, ce qui réduira la demande.

L’avenir est plus incertain pour le soya. La demande demeure forte, entre autres de la part des marchés étrangers, mais la production a été abondante aux États-Unis en 2013 .L’Amérique du Sud prévoit également atteindre de nouveaux records pour sa prochaine récolte.

Quels sont les choix qui s’offrent aux producteurs dans cette situation? Le blogue de Jean-Philippe Boucher prodigue quelques conseils sur les stratégies disponibles pour tirer le meilleur parti du marché volatile du soya.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires