Les députés débattront des nouveaux enjeux de la sécurité alimentaire

Québec (Québec), 9 décembre 2003 – La Commission de l’agriculture, des pêcheries et de l’alimentation annonce qu’elle tiendra, en février prochain, une consultation générale sur les nouveaux enjeux de la sécurité alimentaire.

Cette initiative découle d’une motion unanime, adoptée en juilletdernier, par laquelle les membres de la Commission se sont donnés le mandat« d’examiner les nouveaux enjeux du secteur bio-alimentaire de la ferme à latable, notamment au chapitre des OGM, de la traçabilité et de l’étiquetage,afin d’améliorer le niveau de la sécurité alimentaire au Québec. »

Dans un document de consultation rendu public aujourd’hui, les députésfont le point sur ces enjeux et soumettent pour débat public une vingtaine dequestions touchant la traçabilité, l’étiquetage et l’inspection des aliments.

La présidente de la Commission, madame Fatima Houda-Pepin, députée de LaPinière, a déclaré que « le débat qu’entreprend la Commission parlementaires’inscrit dans le cadre des nouveaux enjeux entourant la sécurité alimentaire,dans le contexte de la mondialisation des marchés. Le Québec importe sesproduits agro-alimentaires de quelque 150 pays et en exporte vers 150 autres.La valeur de ces importations et exportations a connu des hausses respectivesde 67 % et de 186 % en 10 ans, de 1991 à 2001. De la ferme à la table, lachaîne alimentaire est jalonnée d’intermédiaires qui interviennent àdifférentes étapes de la transformation et de la distribution. Quels en sontles impacts sur les consommateurs et sur l’industrie ? C’est ce que nouscherchons à cerner par la consultation publique à laquelle j’invite lesgroupes et les personnes intéressées à participer en grand nombre ».

Le document de consultation sera disponible sur demande de même que surle site Internet de l’Assemblée nationale. La présidente souligne que lesQuébécois et Québécoises pourront également participer à la consultation parle biais du site Internet de la Commission en utilisant un formulaire qui seraaccessible d’ici quelques heures. Toutes les opinions pertinentes serontconsidérées.

Le vice-président, monsieur Normand Jutras, député de Drummond, rappelleque « ce mandat d’initiative de la Commission de l’agriculture, des pêcherieset de l’alimentation a été adopté à l’unanimité des membres de la Commission.Cette consultation nous permettra d’améliorer nos pratiques d’inspection desaliments afin de renforcer le lien de confiance des citoyens. »

Pour participer à la consultation générale, les mémoires devront êtrereçus au plus tard le 23 janvier 2004. La Commission de l’agriculture, despêcheries et de l’alimentation tiendra des auditions publiques à compter du3 février 2004.

Le document de consultation de même que le formulaire, pour ceux quidésirent participer par Internet, sont disponibles à l’adresse suivante :http://www.assnat.qc.ca/fra/37legislature1/commissions/capa/index.shtml

Commentaires