Les Perrault-Giard, famille agricole de l’année

Québec (Québec), 6 décembre 2006 – C’est la famille de M. Hermel Giard et de Mme Huguette Perrault, de Saint-Simon-de-Bagot (dans la région de Saint-Hyacinthe), qui a décroché le titre de La famille agricole de l’année, décerné par la Fondation de la famille terrienne dans le cadre ducongrès général annuel de l’Union des producteurs agricoles (UPA), qui setient jusqu’à demain au Centre des congrès de Québec.

Les Perrault-Giard, Huguette et Hermel en tête, étaient particulièrementfiers de recevoir cet honneur, eux qui sont les héritiers d’une longuetradition familiale et qui ont toujours été très impliqués dans ledéveloppement de l’agriculture et de l’élevage, de même que très présents dansleur communauté.

Les origines de la famille Perrault-Giard remontent aussi loin qu’auxpremier temps de la colonie. L’ancêtre commun des Giard est en effet débarquéà Québec en 1658 pour ensuite acquérir une terre à Montréal quelques annéesplus tard (1662), s’engageant à demeurer « en Canada et à y défricher le sol ».Un engagement qui n’a jamais été démenti, car Hermel Giard représente la 10egénération à pratiquer l’agriculture en terre québécoise.

Fils et fille d’agriculteurs, Hermel et Huguette auront leur ferme bien àeux à compter de 1965, chassés de la terre paternelle par le développementurbain. L’entreprise agricole est à bâtir, la maison à améliorer, lesbâtiments à restaurer, les terres à amender et à drainer. Mais le couple voitloin et n’hésite pas à investir, trop penseront certains. Mais c’était sanscompter sur la détermination et la ténacité du jeune tandem, qui feraprospérer l’entreprise.

Aujourd’hui, deux de leurs six enfants, Bruno et Simon, ont pris larelève, et de belle façon! Ensemble, ils possèdent 900 arpents cultivables,dont 350 sont consacrés au mais, 300 au foin, 150 au blé et 100 au soya. Laferme, qui est ainsi autosuffisante en production céréalière, compte sur untroupeau de Holstein pur-sang qui s’élève à 225 têtes, dont 125 vaches enlactation. On y produit annuellement un million de litres de lait.

Les Perrault-Giard n’en sont pas à un honneur près. Fait des plusexceptionnels, en effet, les parents de M. Giard, Donat et Honorine Giard, ontdéjà reçu le titre de Famille agricole de l’année en 1960. En 1995,l’entreprise a également reçu la médaille d’or de l’Ordre du Mérite agricole.Hermel Giard a pour sa part reçu, en 2003, le titre de commandeur du Temple dela renommée de l’agriculture du Québec, tout comme son père avant lui.

Le prix de la Famille agricole de l’année est remis à tous les ans à unefamille d’agriculteurs du Québec qui, de génération en génération, a supréserver et inspirer des valeurs propres à l’agriculture québécoise. Ils’agit, cette année, de la 50e édition de cet événement qui, au fil des ans,est devenu une institution dans le paysage agricole de chez nous.

Mentionnons, en terminant, que les partenaires de la Fondation de lafamille terrienne sont La Coop fédérée, la Fédération des caisses Desjardinsdu Québec, le Regroupement des familles agricoles lauréates et l’Union desproducteurs agricoles.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Union des producteurs agricoles (UPA)
http://www.upa.qc.ca/

Commentaires