L’hygiène et la salubrité alimentaires au centre des préoccupations des restaurateurs

Montréal (Québec), 14 avril 2005 – Parce que l’industrie de larestauration doit faire preuve d’une grande rigueur en matière de sécuritéalimentaire et soutenir la confiance des consommateurs, l’Association des restaurateurs du Québec (ARQ) prend les devants en annonçant la présentation d’un atelier de formation en hygiène et salubrité alimentaires destiné aux gestionnaires et propriétaires de restaurant. Cet atelier d’une durée de deuxjours (14 heures) permettra aux exploitants d’entreprises de servicealimentaire québécoises d’acquérir des connaissances afin de garantirl’innocuité des aliments offerts dans leur établissement. La réussite del’atelier rendra les participants éligibles à une accréditation officielle duministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec(MAPAQ).

Même si elle juge que le système d’inspection québécois est efficace,l’ARQ réclame du MAPAQ depuis plusieurs années qu’une telle formation soitobligatoire pour ouvrir un restaurant au Québec. L’ARQ est en effet d’avisqu’il est plus que jamais nécessaire que l’industrie de la restauration misesur la prévention en améliorant la qualification et en responsabilisant lesexploitants d’entreprises qui servent et vendent des repas au public, carprésentement n’importe qui peut exploiter un restaurant.

D’ailleurs, en juin 2004, la Commission de l’agriculture, des pêcherieset de l’alimentation (CAPA) recommandait au gouvernement du Québec d’instaurerun programme de formation obligatoire en manipulation et en innocuité desaliments visant notamment la restauration. L’ARQ souhaite donc que cetterecommandation se traduise bientôt en geste concret de la part du nouveauministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. YvonVallières.

La nouvelle formation en hygiène et salubrité alimentaires, dontl’administration et le développement ont été confiés au Collège Mérici deQuébec, vise à donner aux participants les outils nécessaires afin de réduireles risques de toxi-infections alimentaires dans leur établissement, derenforcer la confiance que leur accorde leur clientèle et de mettre en placeun système de contrôle de la qualité.

Celle-ci sera offerte par l’ARQ dans la plupart des grands centres duQuébec du 17 mai au 21 juin, puis de nouveau à l’automne du 26 septembre au6 décembre. Sa présentation est rendue possible grâce à une subventiond’Emploi-Québec.

Pour tous renseignements, visitez le site Internet de l’ARQ ou communiquez directement avec le Service auxentreprises du Collège Mérici au 1 800 208-1463 poste 2265.

L’ARQ est le plus ancien et le plus important regroupement derestaurateurs au Québec. Organisme sans but lucratif fondé en 1938, ellecompte dans ses rangs 3 800 membres corporatifs qui exploitent plus de 5500établissements au Québec de toutes catégories et de toutes les régions,lesquels emploient 90 000 salariés.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Association des restaurateurs du Québec (ARQ)
http://www.restaurateurs.ca/

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires