Marché des grains: La météo et Trump à la rescousse des marchés

La semaine à Chicago était écourtée en raison du congé de Pâques. Elle aura tout de même permis au soya d’endiguer sa glissade et autre principales céréales de terminer dans le vert.

La météo autant aux États-Unis qu’en Amérique Latine a donné le ton. Les analystes s’attardent de plus en plus aux conditions alors que la saison des semis débutent. Toutefois, les régions productrices américaines sont largement arrosées de pluies, ce qui commence à inquiéter sur d’éventuels retards des travaux.

En Amérique du Sud, des pluies importantes sont récemment tombées en Argentine, ce qui réveille le souvenir d’avril 2016 où des pluies abondantes avaient miné la récolte.

Le président Trump a par ailleurs redonné du souffle aux marchés. En entrevue au Wall Street Journal, le président américain a dit renoncer à accuser la Chine de manipuler sa monnaie, marquant un adoucissement notable face à un pays qu’il a beaucoup attaqué sur le plan commercial lors de sa campagne.

La déclaration a relevé une partie de la tension qui s’accumulaient sur le soya en particulier. La Chine a alimenté de manière importante les exportations de la fève depuis l’année dernière et plusieurs analystes craignaient un début de guerre commercial avec les denrées agricoles en trame de fond. Ce ton plus conciliant laisse croire que les discussions avec le Mexique, un autre important important de soya, pourraient se dérouler mieux que prévu.

Le boisseau de maïs pour mai, le contrat le plus actif, a terminé jeudi à 3,7100 $US, contre 3,5950 $US, soit un gain hebdomadaire de 3,2%.

Le boisseau de blé pour mai, lui aussi le plus actif, a conclu avec une hausse de 1,4% à valait 4,2975 $US par rapport à 4,2400 $US une semaine plus tôt.

Le boisseau de soya pour mai a remonté de 1,4% à 9,5550 $US comparativement à 9,4200 $US vendredi dernier.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires