Ligne de temps

Marché des grains: semaine difficile à Chicago

Les principaux grains ont encaissé des revers à la suite du dévoilement de chiffres très attendus sur les estimations de superficies semées aux États-Unis, ainsi que sur les réserves américaines. Le soya est passé sous la barre des 12$US tandis que le maïs a renoué avec ses niveaux de janvier dernier. La note négative de la semaine écourtée par la fête de l’Indépendance a été accentuée par les conditions météo idéales dans le Midwest américain.

Le département américain de l’Agriculture a ainsi fait part lundi de chiffres très anticipés par le marché. À l’étonnement de plusieurs, les superficies de soya atteignent cette année un sommet en raison d’une hausse de 11% des champs qui seront consacrés à l’oléagineux. Ce dernier a eu de la peine à se remettre de la nouvelle, même si les stocks demeurent très serrés. La perspective prochaine de la récolte qui s’annonce très importante a calmé le jeu sur les marchés.

Le maïs a eu maille à partir avec les stocks qui ont affiché une hausse de 39% par rapport à la même date l’an dernier. En réponse, le grain a perdu 5% dans la seule séance de lundi. La persistance de bonne conditions sur le terrain avec de la pluie et du soleil modérée en période de pollinisation ont eu raison du grain qui n’a pas réussi à remonter la pente pendant la semaine.

Le blé s’en est tiré à meilleur compte. Après avoir dégringolé comme les autres grains lundi, la glissade a été modérée par les inquiétudes sur les exportations de blé provenant d’Ukraine. Selon certains analystes, elles pourraient diminuer de 22% cette année. La disparition de ces récoltes laisse la place à d’autres pays producteurs. Davantage de blé a été commandé aux États-Unis dans la dernière semaine et certains producteurs qui ont récolté leur blé d’hiver auraient décidé de le stocker en attendant des prix plus élevés

Le boisseau de maïs pour livraison en décembre 2014, désormais le plus échangé, a fini jeudi à 4,1525 $US, contre 4,4725 $US à la clôture vendredi, une perte de 7,2 %. Le boisseau de soja pour livraison en novembre a chuté de 7,7% en une semaine en terminant jeudi à 11,3350 $US par rapport à 12,2800 $US vendredi dernier, son niveau le plus bas depuis décembre 2011. Le boisseau de blé pour livraison en septembre, également le plus échangé, a terminé à 5,7950 $US contre 5,9375 $US, soit un recul de 2,4% pour la semaine.

Sources: Grainwiz, Terre-net

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires