Marché des grains: remontée du soya

Le prix du soya a repris du galon après quelques semaines difficiles. Les prix ont remonté en raison de la demande mondiale qui demeure solide, à la suite du dévoilement de chiffres sur les exportations aux États-Unis. Les cours du maïs et du blé ont de leur côté peu bougé dans la dernière semaine.

Le début de la semaine a été marquée par le rapport mensuel du département américain de l’Agriculture (USDA) sur l’offre et la demande. Les derniers chiffres sur l’exportation ont montré que la Chine est toujours au rendez-vous alors que le pays commence habituellement à s’approvisionner en Amérique du Sud à ce temps-ci de l’année. Les experts ont donc bien interprété ces données qui ont contrebalancé les récoltes abondantes de soya dans l’hémisphère sud.

Le dollar américain et le pétrole se sont de plus stabilisés dans les derniers jours, ce qui a permis de mieux estimer la valeur des denrées de base qui sont exportées, comme les céréales.

Le blé a reculé pour sa part alors que s’estompe les risques sur l’approvisionnement de blé ukrainiens. Un prochain cessez-le-feu devrait stabiliser le marché qui pourra de nouveau exporter.

Le cours du maïs a pour sa part jonglé avec plusieurs données contradictoires qui ont laissé dans le flou la direction des prix. D’une part les États-Unis ont réduit leurs attentes quant aux réserves en fin de campagne mais un organisme mondial a relevé le niveau des stocks pour les marchés mondiaux.

Le boisseau de maïs pour mars s’échangeait en séance à 3,8350 $US contre 3,8575 $US vendredi dernier. Le boisseau de blé pour la même échéance a terminé à 5,2900 $US contre 5,2700 $US en fin de semaine dernière. Le boisseau de soya pour mars a gagné 2,2% pour clôturer à 9,9450 $US contre 9,7350 $US il y a une semaine .

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires