Marché des grains: L’incertitude pèse sur les marchés

Le marché des céréales n’a pas échappé à l’incertitude qui a affecté les marchés financiers aux États-Unis. L’issue plus incertaine des élections présidentielles a en effet fait reculer les indices, à New-York comme à Chicago. Seul le blé s’en est tiré avec des gains en raison de la météo qui affecte le blé d’hiver.

Les analystes attendent aussi le prochain rapport du département américain de l’Agriculture (USDA) appelé WASDE sur la demande interne et les exportations. Les prévisions tablent sur une hausse des quantités prévues pour la récolte de soya et une révision à la baisse quant à celle du maïs, selon Reuters.

Les cours du maïs et du soya ont aussi souffert des perspectives de bonnes récoltes en Amérique du Sud en raison des conditions météo favorables. À l’inverse, le manque de pluie fait planer une menace sur blé d’hiver semé dans les États du sud aux États-Unis.

Le boisseau de maïs pour décembre, le contrat le plus échangé, a terminé vendredi à 3,4800 $US contre 3,5500 $US en fin de semaine précédente.

Le boisseau de blé pour décembre, lui aussi le plus actif, s’échangeait à 4,1175 $US, contre 4,0850 $US auparavant.

Le boisseau de soya pour janvier, là encore le plus échangé, coûtait 9,8975 $US contre 10,1200 $US précédemment.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires