Marché des grains: Remontée du soya

La semaine sur les marchés américains a été écourtée par l’Action de grâce américaine mais elle n’en a pas pour le moins été fertile en rebondissements. Contre toute attente, le prix du soya a bondi cette semaine, malgré les annonces de récoltes records aux États-Unis. La bonne tenue de la fève vient du fait que le gouvernement américain ait annoncé de nouvelles ventes à l’étranger. Le maïs a également bien fait mais le blé n’a pas suivi la tendance en raison de l’offre mondiale abondante.

Malgré le renforcement du dollar américain depuis les élections américaines, la demande ne se dément pas pour le soya. Le département de l’Agriculture (USDA) a encore fait état de plusieurs grandes ventes d’oléagineux américains vers l’étranger et, de façon séparée, a publié en fin de semaine des chiffres de nouveau solides sur les exportations, à près de deux millions de tonnes la semaine précédente.

Le maïs a pour sa part profité de la tendance tout en étant aussi soutenu par une demande plus forte. Les analystes estiment que les mauvaises récoltes en Amérique du Sud au printemps dernier ont fait en sorte de limiter les sources d’approvisionnement pour le soya et le maïs, d’où les ventes importantes à l’étranger depuis plusieurs mois aux États-Unis. Les conditions météo dans l’hémisphère sud seront donc scrutées avec attention dans les prochaines semaines afin d’anticiper le niveau et la qualité des récoltes de maïs et de soya.

Le blé américain fait face pour sa part à une compétition plus importante avec le blé de la Russie et de l’Ukraine. Les gains fait dans la céréale sont rapidement encaissés et limitent une progression des prix.

Les observateurs des marchés soulignent que les semaines à venir pourraient être incertaines. Les nouvelles se font rares habituellement en fin d’année et ont peu de chances d’influencer les cours des grains. Il faudra voir aussi si les gestionnaires de portefeuilles voudront réorganiser leurs actifs en vue de la prochaine année. Cela pourrait signifier des prises de profits pour limiter les risques.

Le boisseau de soja pour janvier a fini la semaine avec un gain substantiel de 5,3% à 10,4600 $US contre 9,9375 $US la semaine dernière.

Le boisseau de maïs pour décembre, le plus actif, a terminé vendredi à 3,4925 $US contre 3,4550 $US, pour une hausse hebdomadaire de 1,1%.

Le boisseau de blé pour mars a clôturé avec une perte de 1,4% à 4,1950 $US contre 4,2525 $US.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires