Marchés des grains: Excellente semaine pour le soya

Le soya a poursuivi sur sa lancée la semaine dernière, terminant avec un gain substantiel grâce aux conditions météo en Amérique du Sud. Le blé a suivi plus timidement alors que le maïs n’a pu compter sur une autre semaine de gains.

Les pluies diluviennes en Argentine et en Uruguay ont fait grimper le prix du soya à Chicago à son niveau le plus élevé depuis l’été 2015, poursuivant une lancée d’un mois qui s’est terminée avec une prise de profit vendredi. Le ministère de l’Agriculture a abaissé deux fois en quelques minutes mardi les prévisions de rendement et de qualité du soya, ce qui a généré l’enthousiasme sur les marchés américains. L’étendue des dégâts sur les récoltes sera davantage connu cette semaine avec une mise à jour des estimations des récoltes en Argentine. Le soya a en réaction continué à grimper pour franchir jeudi la barre des 10$US pour les contrats à terme du mois de juillet, mais seulement brièvement.

Certains analystes émettent toutefois des mises en gardes : le cours avantageux du soya pourrait pousser des agriculteurs à changer leurs plans et semer du soya au lieu du maïs cette année, ce qui produirait une récolte plus abondante que prévue.

La firme Goldman Sachs a également émis un rapport sur ses recommandations d’achat sur les grains. Elle a indiqué qu’elle attendait davantage avant de conseiller une position dite très forte  (overweight), ajoutant que les indicateurs de base ne justifiaient pas de tels gains pour le moment. Les profits dans le marché se prennent rapidement et il ne semble pas y avoir de pénurie à long terme pour les ressources céréalières.

Après avoir enregistré des gains depuis le début de la semaine, le maïs et le blé ont pour leur part reculé vendredi de leur sommet de cinq mois. Le blé a été affecté par des conditions plus favorables au Kansas où le niveau de sécheresse a été considérablement réduit. Quant au maïs, il semble que la seconde saison de la céréale pourra procéder comme convenu au Brésil.

Le boisseau de soya pour juillet, le plus actif a réalisé un gain sur la semaine de 3,3% pour terminer à 9,9625 $US contre 9,6450 $US une semaine plus tôt. Le boisseau de blé pour juillet a gagné 1,4% à 4,7400 $US par rapport à 4,6750 $US vendredi dernier. Le boisseau de maïs pour juillet a clôturé la semaine avec une perte de 1,7% à 3,7550 $US, contre 3,8200 $US.

Source: Agrimoney, AFP

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires