PAC, OGM : José Bové s’en prend à la Commission européenne

Paris (France), 12 septembre 2002 – José Bové, leader de la Confédération paysanne, a vivement critiqué la Commission européenne pour son projet de réforme de la Politique agricole commune (PAC) et sa « volonté de libéraliser le commerce des OGM » (organismes génétiquement modifiés).

« Le projet de la Commission européenne n’a comme seule visée que d’harmoniser les règles de la PAC avec celles de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) », a jugé M. Bové lors de la conférence de presse de rentrée de son syndicat.

La Confédération paysanne milite pour « un changement » de la PAC qui doit permettre de « maintenir des paysans nombreux », garantir aux citoyens des produits en quantité et en qualité et faire en sorte « que l’agriculture protège l’environnement au lieu de le détruire comme aujourd’hui », a expliqué M. Bové.

Il a réaffirmé son « désaccord total avec la position du gouvernement » qui, selon lui, « défend les avantages acquis » en s’opposant à toute réforme, soutenu en cela par le syndicat majoritaire agricole, la FNSEA.

« Chirac est conforme à son attitude depuis des années: il est resté ministre de l’Agriculture de la FNSEA », a estimé le leader syndical.

A propos de la question de l’abattage des troupeaux lors de la découverte d’un cas de vache folle, Christian Boisgontier, un porte-parole du syndicat, s’est félicité « de la décision d’abattage sélectif que le gouvernement s’apprête à prendre ».

Au ministère de l’Agriculture, on a rappelé jeudi attendre l’avis de l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) sur le sujet. Cet avis devrait être rendu avant le 1er octobre.

Un premier pas vers une politique d’abattage partiel avait été fait en février par le précédent gouvernement avec la décision d’épargner les veaux nés après le 1er janvier 2002. Jusqu’alors, tous les animaux du troupeau étaient abattus dés qu’apparaissait un cas d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB).

Source : AFP

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Confédération paysanne

http://www.confederationpaysanne.fr/

Commentaires