SIMA 2005 : affluence record

Paris (France), 7 mars 2005 – La 71ème édition du SIMA qui a fermé ses portes le 3 mars 2005 a montré le visage d’un secteur agricole dynamique, performant, respectueux de l’environnement et de la sécurité des hommes et tourné vers l’avenir.Ce Mondial des Fournisseurs de l’Agroéquipement et de l’Agrofourniture a montré une « positive attitude? qui s’est traduite par :

Une très forte affluence
Les entrées enregistrées ont indiqué un nombre total de visiteurs de l’ordre de 200 000, en augmentation d’environ 7 %, et ce malgré des conditions climatiques défavorables.

Une internationalisation confirmée et croissante
25 % des visiteurs, soit environ 50 000, est d’origine étrangère. L’augmentation du visitorat international est plus forte, avec une croissance de 9 %. Le Cap à l’Est, objectif annoncé avant l’ouverture, s’est traduit par d’importantes délégations venues des nouveaux pays de l’Union Européenne mais aussi des autres continents. De nombreuses affaires se sont concrétisées sur le salon.

Un taux de satisfaction des visiteurs et des exposants élevé
Les enquêtes effectuées au cours du salon montrent que 97 % des visiteurs sont satisfaits ; 1 visiteur sur 2 a l’intention d’investir en 2005. 72 % d’entre eux considèrent le SIMA comme un outil d’aide à la décision pour leurs futurs investissements.

La présentation de technologies de pointes innovantes et nombreuses
Rappelons que 36 produits et services ont été récompensés au Palmarès de l’Innovation tandis qu’en élevage, le progrès génétique présenté fait, de SIMAGENA, un des grands rendez-vous mondiaux incontournables.

Des thématiques appréciées par les visiteurs et les exposants

  • «L’Espace Bonnes Pratiques : des clés pour gagner » a été apprécié des visiteurs qui placent leur taux de préoccupation environnementale au niveau de 71 %, juste après la performance économique à 75 %
  • L’espace « Eau et Irrigation » a été un pôle actif et dynamique.

    Des animations à la hauteur de l’événement

  • Dans le secteur de l’élevage, les ventes aux enchères d’animaux ont atteint un très haut niveau ; par exemple, à l’issu du challenge Euro-Limousin qui a vu la confrontation de plus de 100 animaux, la vente aux enchères s’est traduite par la vente d’un taureau, Ultimatum, d’un éleveur de Haute Vienne à un propriétaire d’Ecosse au prix record de près de 53 000 euros. En Holstein, les ventes de génisses, d’embryons ou de semences ont été actives. Le prix moyen des génisses a été de 5 000 Euros.
  • Les conférences organisées par les partenaires professionnels ont été suivies par un public attentif et nombreux.
  • Sur de nombreux stands, les exposants ont été satisfaits de l’intérêt des visiteurs professionnels ; ainsi, des thèmes comme l’installation des jeunes agriculteurs ou la formation dans les métiers de l’agro-équipement ont reçu un succès qui montre l’attente des visiteurs les plus jeunes et leur espoir en l’avenir.

    Une couverture médiatique internationale de premier plan
    Le SIMA, salon professionnel, leader mondial dans son secteur, a accueilli plus de 450 journalistes dont 50 % sont étrangers ; ils accompagnent souvent des délégations de leurs pays d’origine et véhiculent ainsi l’image d’un secteur agricole dynamique et performant.

    Ainsi le SIMA 2005 a dépassé les objectifs fixés. Les observateurs présents ont apprécié l’ambiance conviviale, professionnelle et optimiste des visiteurs et des exposants pour qui l’avenir est à la Positive Attitude !

    Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

    SIMA de Paris
    http://www.simaonline.com/

  • Commentaires