« Un pas dans la bonne direction » – l’UPA

Longueuil (Québec), 20 juin 2002 – Le président de l’Union des producteurs agricoles (UPA), monsieur Laurent Pellerin, accueille favorablement les annonces faites par le gouvernement fédéral en agriculture.

Ainsi, selon monsieur Pellerin, ces annonces d’Ottawa, revendiquées par les organisations agricoles à travers le pays depuis plusieurs mois, se traduiront par un effort budgétaire accru de même que par un soutien gouvernemental à moyen et long terme.

Par ailleurs, le président de l’UPA voit d’un bon oeil l’engagement d’investir 1,2 milliard de dollars, au cours des deux prochaines années, dans le cadre d’un programme pour aider immédiatement les agriculteurs canadiens afin qu’ils puissent faire face aux crises attribuables aux aléas climatiques et à la déprime des prix dans les productions céréalières. Conscient que cette aide ad hoc constitue un pas dans la bonne direction, monsieur Pellerin a tenu à souligner cependant que ces sommes n’équivalent pas aux aides supplémentaires consenties par le gouvernement américain dans le nouveau « Farm Bill ».

Malgré qu’il y ait eu, au cours des derniers jours, une évolution positive dans les discussions entourant le cadre stratégique agricole, il reste malheureusement plusieurs points importants à clarifier et à finaliser. Ainsi, le président de l’UPA a dit souhaiter que les engagements du ministre, pris devant les représentants du secteur agricole et agroalimentaire canadien mardi dernier, seront respectés et concrétisés. Parmi les principales attentes, il a fait état de l’importance, voire de la nécessité, de reconnaître une grande flexibilité dans la gestion de ces programmes d’aide du gouvernement fédéral.

En terminant, monsieur Pellerin s’est montré particulièrement préoccupé par la répartition de ces sommes entre les provinces qui n’a pas encore été déterminée. « Combien recevront les producteurs agricoles québécois afin qu’ils puissent continuer à relever les défis en matière de salubrité et de qualité des aliments, d’environnement, d’innovation? », de déclarer le président de l’Union, qui déplore que ces questions n’aient pas encore obtenu de réponses claires.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Union des producteurs agricoles (UPA)

http://www.upa.qc.ca/

Commentaires