DERNIÈRE INFOLETTRE

Une autre coop sous le giron d’Agropur

Les souhaits formulés par la direction lors de la dernière assemblée générale d’Agropur semblent avoir été écoutés. Après avoir déploré la vente des actifs de la coopérative néo-écossaise Scotsburn à Saputo en janvier dernier, la coopérative québécoise annonce la fusion avec Dairytown Products du Nouveau-Brunswick.

Lors de l’Assemblée générale d’Agropur en février dernier, Serge Riendeau avait lancé un appel au regroupement des forces coopératives dans le pays afin de conserver la transformation du lait entre les mains des producteurs. En 2013, Agropur a conclu une entente similaire avec Farmers Co-operative Dairy de la Nouvelle-Écosse qui jouit maintenant d’un siège au sein du conseil d’administration d’Agropur, le seul situé à l’extérieur de la province.

Dairytown Products produit du beurre, de la poudre de lait écrémé et des mélanges de poudres de lait destinés à la vente au détail, aux services alimentaires ainsi qu’à d’autres transformations. L’organisation emploie 189 personnes et est constituée de 207 bénéficiaires qui sont tous des producteurs laitiers du Nouveau-Brunswick.

Agropur a souligné la position stratégique de la coopérative située près des accès du centre du Canada et du nord-est des États-Unis. Robert Coallier, chef de la direction d’Agropur, a indiqué lors de la présentation des derniers résultats financiers, vouloir tirer profit du potentiel du marché américain en forte croissance.

L’entente finale devrait avoir lieu dans quelques semaines. Dans l’intervalle, les bénéficiaires de Dairytown seront appelés à se prononcer sur le regroupement.

 

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires